lundi, février 02, 2009

 

Les activités préférées des baby-boomers


Marche, horticulture et jeux récréatifs
Article de Réal Demers, Le journal des 50+, décembre 2008
« Même si la civilisation des loisirs se fait encore attendre, il reste que les baby-boomers occupent leur temps libre de mille et une façons. Selon l’enquête québécoise sur les activités physiques, sportives et de loisir publiée à la fin de 2006, les personnes de 50 ans et plus s’adonnent principalement à la marche, à l’horticulture et aux jeux récréatifs (cartes, billard, jeux de société).
« Le loisir se définit comme une activité choisie librement en dehors des obligations socio-sanitaires et de travail. Il s’agit même d’un droit reconnu par l’Organisation des Nations Unies », souligne, d’entrée de jeu, André Thibault, directeur de l’Observatoire québécois du loisir. « De façon générale, les baby-boomers disposent d’environ 40 heures de loisir par semaine. Il faut dire qu’ils ont accès à une gamme d’activités plus importante que la génération précédente. »
LA MARCHE BONNE PREMIÈRE
L’enquête révèle que la marche constitue l’activité par excellente de la génération d’après-guerre. Près des trois quarts des 45 – 64 ans la pratiquent comme moyen de mise en forme, tandis que la moitié des baby-boomers l’utilise comme moyen de transport (travail, faire des courses, etc.) « À l’instar de la bicyclette et du ski de fond, la marche fait partie des activités « en déplacement » qui sont très populaires parmi ce segment de population. Le loisir évolue d’ailleurs vers une pratique de plus en plus libre, c’est-à-dire sans contrainte et au propre rythme de l’individu. »
L’HORTICULTURE FORME DE « COOCONING »
Les baby-boomers sont les plus adeptes de l’horticulture au Québec. En effet, 63 % des personnes de 45 -64 ans ayant participé à l’enquête font du jardinage ou de l’horticulture. « Ce type de loisir s’inscrit sur la liste des activités dites » à la maison « qui comprend aussi bien la télévision et l’ordinateur que la musique, la cuisine et les rencontres entre amis. On remarque que la maison devient de plus en plus le théâtre des loisirs », affirme André Thibault.
JEUX RÉCRÉATIFS ET VIE SOCIALE

Les jeux récréatifs attirent les baby-boomers. Les résultats de l’enquête montrent que 74 % des 45-64 ans jouent au billard, aux cartes, aux échecs ou à d’autres jeux de société. « On peut classer les jeux récréatifs dans la catégorie « vie sociale ». Les voyages, les spectacles, les sorties au restaurant et le bénévolat appartiennent aussi à ce secteur d’activité. Les baby-boomers ont une vie sociale animée. »
LE LOISIR, UNE EXPÉRIENCE DE VIE
Pour André Thibault, les baby-boomers impriment de plus en plus leurs couleurs dans l’univers du loisir. « La signification du loisir est passée d’activité de récompense à une activité d’équilibre et de qualité de vie. Le loisir prend davantage la forme d’une activité mémorable, d’une occasion unique, d’une expérience de vie. »
LE LOISIR, UNE AFFAIRE DE 15 MILLIARDS $ AU QUÉBEC
Selon des renseignements dévoilés lors du 10e Congres mondial du loisir tenu à Québeec du 6 au 10 octobre 2008, il appert que les Québécois consacrent annuellement environ 15 milliards de dollars à des activités de loisir, soit l’équivalent de 15 % du PIB de la province. Une étude récente de Léger Marketing publiée dans le Devoir en septembre 2008, établit même que les loisirs et les passions personnelles se situent au deuxième rang des priorités des Québécois, derrière la vie amoureuse et familiale, mais devant le travail et l’argent. »
RD
Retour à la page d’accueil

Libellés :




Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?