lundi, février 02, 2009

 

Ski de fond et raquettes, c’est le temps d’agir


Écrire dans un blog revient souvent à faire des recherches dans les revues ou encore sur Internet pour trouver une information d’appoint qui permet de nous enrichir personnellement et d’en faire profiter les autres. C’est ce que j’essaie de faire ici.
Je suis un adepte du ski de fond. Au moment de prendre ma retraite, je me suis rééquipé « full gear » comme on dit en anglais et je m’aperçois que je ne suis pas le seul à avoir pris cette tangente.
Voici un article PUBLIÉ DANS LE JOURNAL 50+ qui permet de faire le point sur le sujet. Bonne lecture!
« SANTÉ-VOUS » BIEN CET HIVER!
Les activités de plein air et l’hiver vont de pair au Québec. Que ce soit pour se remettre en condition physique, pour garder la forme ou pour découvrir les beautés du paysage, un nombre croissant d’individus s’adonnent au ski de fond et à la raquette dans les différentes stations de la région. Une excellente façon de tomber en amour de l’hiver.
Selon les plus récentes statistiques, la pratique du ski de fond et de la raquette est en plein essor, particulièrement parmi les baby-boomers. « On dénombre environ 600 000 adeptes du ski de fond au Québec dont la majorité est âgée de 45 ans et plus. La raquette connaît également un fort regain de popularité. Plusieurs stations de ski de fond offrent d’ailleurs des sentiers pour les raquetteurs», explique Lucie Garneau, porte-parole du Regroupement des stations de ski de fond de la région de Québec.
C’EST BON POUR LA SANTÉ
L’engouement pour le ski de fond et la raquette est sans doute lié à leurs bienfaits pour la santé. En plus d’améliorer les fonctions cardiovasculaires, de renforcer les muscles et d’accroître le degré d’énergie, ces deux activités favorisent un contact étroit avec la nature. « Il s’agit aussi de sports peu dispendieux que l’on peut pratiquer seul ou en famille », ajoute Lucie Garneau dont l’organisation regroupe 47 stations dans les régions de Québec, Chaudière-Appalaches, Charlevoix, Portneuf et Centre-du-Québec.
COMME UNE MÉDITATION
Sur le plan psychologique, les amateurs notent une sensation de bien-être, de calme et de détente, sans parler des belles découvertes qui jalonnent le parcours. « Skier à son propre rythme, de façon détendue, en s’émerveillant des beautés de la nature, c’est un peu comme une méditation. » Le ski de fond et la raquette peuvent aussi être synonymes d’heureuses rencontres et d’engagement communautaire. « Les stations sont souvent sous la responsabilité de bénévoles de 50 ans et plus. Toutes les personnes qui désirent faire leur part sont les bienvenues », souligne la porte-parole.
LA MANNE BLANCHE
Par ailleurs, le ski de fond suscite un impact non négligeable sur L’économie et le tourisme régional. « Chaque année, des dizaines de milliers de personnes franchissent parfois plus de 100 kilomètres pour pratiquer leur activité préférée», précise Lucie Garneau. Restaurants, hôtels, dépanneurs, boutiques et stations-services profitent abondamment des retombées économiques engendrées par la présence des skieurs.
Pour connaître la liste et les caractéristiques des stations de ski de fond membres du regroupement, visitez le http://www.rssfrq.qc.ca/.
N’oubliez pas de consulter votre médecin avant d’entreprendre toute forme d’activité physique intensive.

RD

Libellés : ,




Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?