mardi, mai 23, 2006

 

La sieste et ses bienfaits

Depuis que j'ai pris ma retraite en juillet 2005, j'ai dû réajuster mes horaires quotidiens. Il était courant pour moi de dormir tous les midis une bonne demi-heure au bureau. Maintenant, je n'ai plus d'horaire fixe et je peux faire ce que je veux quand je le veux. Le parfait bonheur vous direz!

Mais, je me suis vite aperçu que je devais me refaire un nouvel horaire quotidien et que je devais aussi garder cette bonne vieille habitude de faire la sieste quand le besoin s'en faisait sentir. En me promenant sur Internet, j'ai découvert aussi que l'on recommandait cet exercice pour se garder en forme toute la journée, quel que soit l'âge de la personne.

Peu de gens en Amérique du Nord pratiquent les vertus de la sieste. Pourtant, la sieste est un des meilleurs moyens de prolonger la vie, sinon de la rendre nettement plus confortable tout au long de son parcours.

Le plus souvent, dans nos sociétés industrialisées, la sieste revêt une connotation négative. Certains la considèrent comme un comportement lié à la petite enfance et l'assimilent alors à une régression. Pour d'autres, au contraire, elle évoque des signes de vieillissement, une manifestation de paresse, un comportement "culturel", surtout dans les pays chauds.

Les spécialistes du sommeil sont catégoriques : « on ne le répètera jamais assez : pour se sentir bien, rien ne vaut une bonne sieste. Pas trop longue et pas trop profonde, juste ce qu'il faut pour recharger ses batteries. »

Le mot SIESTE vient du latin "sixta" qui signifie "la sixième heure du jour". La sieste désigne ainsi le sommeil pris en milieu de journée, vers la sixième heure du jour, mais aussi, plus généralement, toute forme de repos (avec ou sans endormissement) pris en cours de journée par opposition au sommeil de la nuit.

La vie est une succession de périodes de repos et d'activité. Il est essentiel d'organiser correctement ces alternances pour vivre heureux, en bonne santé et rester au maximum de ses possibilités. Une sieste par jour c'est obéir à nos rythmes biologiques fondamentaux, pour une santé optimale et un mode de vie sain et naturel !

Une sieste de 5 minutes dissout le stress, augmente nos performances physiques et psychiques, et nous fait gagner du temps en réduisant la durée du sommeil de la nuit suivante d'une durée pouvant aller jusqu'à une ou deux heures. C'est ce que a permis d'augmenter la vitalité et la créativité de personnages célèbres et bien connus de tous, comme Napoléon, Leonard de Vinci, Edison, Einstein... Pourquoi pas nous, les gens à la retraite qui peuvent aménager leur temps à leur guise.

Savoir faire la sieste, c'est respecter les besoins fondamentaux de l'organisme. On distingue plusieurs types de siestes :

2 à 3 minutes, dans la position assise, que vous vous trouviez dans un bureau en attente du médecin, dans votre voiture, ou dans un fauteuil au milieu du hall d'un centre d'achats. Allongez votre siège de voiture et calez-vous sur les appuie-tête, croisez les bras sur votre bureau la tête appuyée sur les avant-bras. Détendez-vous, fermez les yeux et laissez-vous aller. Les champions de la micro-sieste peuvent ainsi s'endormir très profondément et se réveiller en pleine forme en quelques minutes, voire même quelques secondes.

Si vous n'y parvenez pas du premier coup, c'est normal. Persévérez néanmoins : une courte relaxation effectuée ainsi pendant quelques minutes vous permet de récupérer, même si vous n'atteignez pas un sommeil profond dès vos premières tentatives. Progressivement, vous serez capable de faire ainsi des siestes de plus en plus courtes et de plus en plus profondes et réparatrices.Comme toute activité humaine ou sportive, la sieste s'apprend et on peut se perfectionner et progresser avec le temps.

La sieste n'est pas du temps perdu, mais au contraire du temps de gagné, car en se reposant en cours de journée, on diminue le sommeil de la nuit suivante. Plusieurs petits épisodes de sommeil de quelques minutes peuvent ainsi économiser jusqu'à une heure de sommeil la nuit suivante, ce qui permet de gagner un temps précieux, avec en prime le bien-être qui en découle.

Les micro-siestes sont un moyen efficace pour se déstresser, un véritable "secret" de forme et d'efficacité.

Pour devenir plus performant et améliorer sa santé et son bien-être, vive les bienfaits de la micro-sieste, à pratiquer une ou plusieurs fois par jour !

20 minutes, idéale pour récupérer. La sieste que l'on fait allongé à l'ombre, dans un endroit silencieux et tranquille. Mais aussi dans un fauteuil confortable. De toutes façons, dans une tenue confortable et dans le calme.


1h30 pas plus, efficace parce que c'est le temps d'un cycle de sommeil complet. Évidemment réservée au week-end ou aux vacances, à condition de s'être levée avant 9h du matin ! C'est la sieste traditionnelle, on s'allonge sur un lit, dans la pénombre, en tenue légère et confortable. À la fin du cycle, on se réveille naturellement.

Le début de l'après-midi est le moment de la journée ou presque tous les êtres humains présentent le minimum de performances intellectuelles et physiques. Cette fatigue "universelle" ne demande pas le même type de récupération selon l'âge et selon les personnes.

Les siestes sont plus fréquentes chez les personnes âgées, surtout chez les hommes. Le phénomène de sieste chez les personnes âgées correspond à la grande facilité que celles-ci ont à s'endormir le jour.

Avec le temps et la pratique, on peut devenir un "champion de la sieste" capable de s'endormir et de se réveiller n'importe où, en moins de deux minutes !

J'ai vu mon grand père paternel se rendre à l'âge de 91 ans, en gardant la forme d'un jeune homme. Il faisait sa longue marche quotidienne et s'endormait à plusieurs reprises dans son grand fauteuil ou son lit. Je continue de l'imiter. Après tout, je n'ai rien à perdre. Je risque seulement d'accroître ma longévité personnelle.

RD



Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?