samedi, mai 20, 2006

 

L'heure de la retraite, c'est quand?

Savez-vous quand c'est l'heure de la retraite? Évidemment, tout le monde pense en terme d'échéance comme 65 ans. Mais, en réalité, tout se passe autrement. L'âge de la retraite, ça se passe dans la tête à tous et chacun d'entre nous. Il vient un moment dans la vie où le travail doit faire place à une autre période, celle de la retraite.

Comment ça se passe? un peu comme la fin des études ou le début sur le marché du travail. On a envie de faire autre chose. Dans le cas de la retraite, on s'aperçoit que les enfants sont élevés, que l'on est divorcé ou séparé, que sa partenaire rêve de voyages, etc. On regarde les jeunes arriver sur le marché du travail et on a envie de faire autre chose. On n'arrête pas les jours, les mois ou les années de s'écouler. Il en est de même de la vie de tous et chacun d'entre nous.

Moi, j'aime bien l'histoire. Je lis sur les civilisations qui nous ont précédé et je suis estomaqué de constater comme on n'a pas appris de nos prédécesseurs. Pour nombre d'entre nous, le passé, c'est oublié. Un instant! L'humanité n'est pas en phase de se redéfinir à chaque génération. Mais, d'autres diront que c'est le prix à payer pour progresser. Il faut que l'on se fasse une opinion, tous et chacun. C'est le bilan qui compte.

Mon dada, c'est de me regarder vieillir. Après tout, je suis unique. Je me sens différent des autres humains. J'ai un nom qui m'est propre, même si des fois d'autres portent le même. Je ne veux pas mourir ou être malade. Est-ce que ça va m'arriver? Je vois passer des gens tous les jours dans la Nécro dans les journaux. Au fond de moi-même, j'ai un sentiment d'appartenance à l'espèce humaine. Mais, je ne voudrais pas qu'il m'arrive le pire. Darwin, vous connaissez, celui qui a écrit un bouquin que peu ont lu « De l'origine des espèces ». Je pense que c'est le titre de l'ouvrage. Il nous a dit avec le plus de retenu possible que nous étions semblable aux autres espèces vivantes sur terre. Difficile à digérer même aujourd'hui.

Évidemment, je ne suis pas un gorille ou un ourang-outan. Je suis un humain de l'espèce Homo Sapiens sapiens. Deux fois sapiens, ça nous aide dans l'échelle de progression des espèces vivantes sur terre. On vit tous et chacun une expérience unique de vie. Quoi faire d'autre quand vient le moment de s'arrêter et de vivre une autre manière de vivre : la retraite. Bof! Demain, j'ai le temps d'y penser.

RD



Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?