dimanche, mai 21, 2006

 

Pourquoi la maltraitance des personnes âgées ?

C'est le titre d'un article que j'ai découvert sur Internet. S'il y a quelque chose de malheureux, c'est bien cette forme odieuse de violence. Si nous la laissons prospérer et n'en prenons pas notre partie dès maintenant, un jour lointain mais toujours possible, certains d'entre nous pourrions être réduits à la subir, particulièrement au moment du très grand âge.

Je vous laisse lire le texte de l'article. Il est très court, mais permet de comprendre la dynamique en cause.

« L’espérance de vie accrue, le vieillissement de la population et les évolutions familiales récentes dans la plupart des pays occidentaux sous-tendent le souci actuel pour les personnes âgées et leur qualité de vie.

D’une part, de nombreuses initiatives sont prises en faveur des personnes âgées: journées d’études, rencontres internationales, charte des droits des personnes âgées, année internationale des personnes âgées en 1999. D’autre part, l’image véhiculée par la vieillesse est loin d’être positive dans la société actuelle : l’âge est souvent perçu comme source de discrimination, de déchéance et non de qualités nouvelles comme autrefois (maturité, expérience, recul, compréhension des choses de la vie). Certains aînés sont présentés comme une lourde charge pour la société : charge sociale et charge financière. A l’heure actuelle, une image infantilisante de la vieillesse et des « vieux » est aussi fort prégnante .

De plus, la vieillesse renvoie les plus jeunes à leurs propres peurs et leurs propres angoisses : angoisse de la mort, peur de vieillir et de devenir dépendant. La vieillesse des autres réveille en eux des questions quant à leur avenir et leur futur. La prise en charge des personnes âgées dépendantes peut générer des difficultés, du stress ou du surmenage pour les proches et/ou pour les professionnels.

Ces difficultés peuvent être à l’origine de maltraitance envers les personnes âgées.

On oublie parfois que les aînés sont des personnes à part entière, possédant leurs propres ressources et expériences à partager. Pour beaucoup, la vieillesse se passe sans difficultés ni problème, elle représente une période riche en expériences familiales et relationnelles et beaucoup restent autonomes. La mise sur pied d'initiatives qui ne confinent pas les aînés à un second plan le confirme. À ce titre, les différentes expériences intergénérationnelles se basant sur la création de liens et la fondation de solidarité renforcent ce partage d'expériences ainsi que la personnalité et l’individualité des aînés. »

J'ai appris par la même occasion que La Belgique avait pris des mesures à ce chapitre, en collaboration avec d'autres pays dont fait partie le Canada, représenté par la Province de Québec.


À l'initiative du Centre d'Aide aux Personnes Agées Maltraitées et grâce au soutien de :


le Réseau Internet Francophone Vieillir en Liberté (RIFVEL) a pu voir le jour en Belgique.

En effet, la Région Wallonne et la Région Bruxelloise ont souhaité contribuer à la prévention des abus perpétrés à l’encontre des personnes âgées.

Ce réseau regroupe diverses organisations intéressées par les personnes âgées, leur bien-être et la prévention en matière de maltraitance : structures officielles régionales et communautaires, coordinations de soins et services à domicile, institution universitaire, associations de services aux personnes âgées, représentant de la magistrature, gestionnaires de maisons de repos privées et publiques …

Il permet la coordination de ces structures, l’échange et le partage de réflexions autour d’un projet commun.


Ce réseau propose une source d’information permanente relative aux aînés, à leur environnement, à la prévention et à la prise en charge de la maltraitance envers les personnes âgées : informations sur leurs droits, sur les modes et lieux de vie, sur les aides et ressources présentes, sur les actions de formation et de sensibilisation par rapport à la maltraitance pour les professionnels ou pour tout public.

Ce réseau collabore, à un niveau international, avec des intervenants d’autres communautés francophones telles le Québec, la Suisse et la France.

Pour plus d'informations, voir le site Internet Réseau Internet francophone « Vieillir en liberté » (RIFVEL international) : http://www.fep.umontreal.ca/violence

RD



Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?