mardi, août 29, 2006

 

Le boom des super centenaires.

J’ai trouvé en feuilletant l’actualité sur Internet un article de Cécilia Gabizon publié dans le Figaro.fr le 25 août 2006 qui porte un titre on ne peut plus époustouflant, celui d’un « boom des super centenaires », croyez-le ou non.

La conclusion en est que « l'apparition de personnes vivant au-delà de 107 ans montre que, dans un environnement protégé, on peut survivre longtemps et repousser les limites de la durée de vie. »

La situation décrite se passe en France et l’histoire de l’article se déroule comme suit :

LA FRANCE comptait 200 centenaires en 1950. Aujourd'hui, ils sont plus de 20 000. Cette évolution spectaculaire en entraîne une autre, passée inaperçue : l'apparition de super centenaires de plus en plus nombreux. En un siècle, la plupart des adultes ont gagné vingt ans de vie supplémentaire en France. Les femmes meurent en moyenne à 90 ans maintenant, tandis que les plus âgées s'éteignent vers 112 ans (Jeanne Calment, morte à 122 ans en 1997, restant la grande exception française). La France compte ainsi une douzaine de personnes de plus de 110 ans.

« La durée de vie ne cesse de s'allonger et l'on se demande aujourd'hui s'il existe une limite», explique Jean-Marie Robine, directeur de recherche à l'Inserm. Il est l'un des rares spécialistes mondiaux des plus de 107 ans, ceux qu'on appelle les « super centenaires ».

La constitution d'une base internationale a ouvert depuis peu de nouvelles hypothèses. Jusqu'à récemment, les scientifiques pensaient la vie limitée génétiquement, comme si chaque individu disposait d'une horloge interne qui marquait le terme de sa vie. Désormais, les chercheurs montrent que la survie dépend certes de facteurs génétiques, mais aussi largement de l'environnement. « À partir d'un certain âge, si l'on met les personnes âgées à l'abri des stress en tout genre, elles peuvent vivre très longtemps », assure le démographe.

De 7 ans, l'âge où il est le plus robuste, jusqu'à 95 ans, l'être humain vieillit : « Il perd des capacités à faire face aux difficultés de la vie. » La mortalité augmente régulièrement durant cette période. « Mais contrairement à ce que nous pensions, à partir d'un certain âge, le taux de mortalité atteint un plafond. Entre 95 et 107 ans, le taux de mortalité augmente plus lentement, puis il se stabilise à un niveau constant ».

30% des centenaires sont sains d'esprit

À 107 ans, comme si on ne pouvait plus vieillir sur un plan physiologique, le niveau de mortalité devient constant. Protégées des éléments agressifs, froid, chaleur, microbes... certaines personnes peuvent vivre encore plusieurs années. D'autant que beaucoup vivent recluses dans des maisons de retraite ou à domicile, donc peu exposées.

Ces environnements « sans risque » devraient se généraliser. Les constructeurs, notamment japonais, travaillent sur des maisons pilotes, dont la peinture est anti-poussière, les vitres régulent l'éclairage et la température, les tissus anti-bactéries, tandis que des télécommandes et robots résolvent la vie quotidienne sans effort... À l'avenir, ces logements contribueront à la prolongation de la vie de ceux qui pourront se les offrir. À l'inverse, si on plongeait des personnes de plus 95 ans dans les conditions de vie d'antan, elles mourraient très rapidement, comme l'a montré l'épisode de la canicule.

Si les seniors peuvent vivre désormais beaucoup plus longtemps, ce n'est pas toujours en bonne santé. Certes, près de 30% des centenaires ne sont pas victimes de démence et certaines sont encore en bonne santé. Beaucoup sont cependant très amoindris. Mais leur entourage cherche toujours à les maintenir en vie. Chaque jour, assure Jean-Marie Robine, plus de super centenaires vont ainsi survivre, presque « sous cloche ».

N’est-ce pas une perspective réjouissante de savoir que dans 20 ans ou plus, si l’environnement est propice et les soins diligents, nous pourrions vivre beaucoup plus longtemps que maintenant et ce, pour un nombre de plus en plus grand de personnes âgées. Comme on dit souvent, tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir.


RD



Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?