vendredi, décembre 29, 2006

 

Les «papy-blogueurs» font leur apparition.

Je ne pouvais passer sous silence un article paru sur France-Presse le 15 décembre 2006 et intitulé : « Les «papy-blogueurs» font leur apparition »

L’essentiel de l’article en question :


« Battant en brèche les idées reçues sur les «has been» du numérique, les seniors internautes commencent à investir la blogosphère, un phénomène encore timide mais qui pourrait monter en puissance avec les départs massifs en retraite du «papy-boom.

… les plus de 70 ans se situent dans leur grande majorité de l'autre côté de la fracture numérique. Mais les jeunes seniors (cinquantenaires et sexagénaires) constituent, eux, un vivier gigantesque de blogueurs, et nombre d'entre eux s'y sont mis.

Selon une étude Ipsos réalisée en octobre 2006 auprès de 2.200 internautes dans cinq pays d'Europe (France, Grande-Bretagne, Espagne, Allemagne et Italie), 14% des internautes européens âgés de 45 à 54 ans lisent des «blogs-forums», et 11% des 55-64 ans, alors que la moyenne générale se situe à 17%.

« L'outil est certes beaucoup plus répandu chez les jeunes, mais l'écart entre les 25-34 ans (21% de blogueurs, NDLR) et les seniors n'est pas si énorme. C'est la première étude de ce genre qu'on fait, et on ne s'attendait pas à avoir un taux de lecture aussi important chez le troisième âge», analyse Alexis Helcmanocki, responsable des nouvelles technologie chez Ipsos.

Le gouffre générationnel est ainsi moins important que pour les SMS ou la messagerie instantanée, très peu utilisés par les 50 ans et plus.

« C'est assez logique car le blogue est chronophage et les personnes âgées ont plus de temps, et sont aussi plus isolées », observe le responsable de l'institut de sondage.

Les médias spécialisés pour le troisième âge l'ont bien compris, à l'instar des sites Notre Temps et Senior Planet qui ont lancé récemment leurs plate-formes de blogs.

Les seniors cherchent davantage à échanger qu'à s'exposer. «Chez les jeunes le blogue est une vitrine, très "moi je", alors que les 50 ans et plus veulent surtout parler de leurs activités, en consacrant plus de temps à l'écriture», explique Isabelle Fringuet, fondatrice de Senior Planet.

Les blogs qu'on leur propose de créer sont axés sur des thèmes ciblés: cuisine, randonnée, jardinage... Mais «on rame un peu», confie Mme Fringuet, qui doit animer des ateliers d'écriture pour «pousser» ses internautes à créer leur blog.

Seules 500 à 600 pages personnelles ont été créées, quand le site internet accueille 600 000 visiteurs par mois. Sur le site de « Notre Temps », 150 blogueurs mettent régulièrement leur blogue à jour.

« En revanche, 50 000 à 100 000 de nos visiteurs viennent lire les blogs et ils échangent énormément», se félicite Jean-Marie Nazarenko, directeur du site.

« Les "boomers" sont globalement friands de nouveautés interactives, même s'ils ne sont pas très à l'aise avec la technologie. Et ça va monter en puissance quand les jeunes seniors de 55 ans qui connaissent internet au bureau vont partir à la retraite», conclut-il. »

Il serait intéressant de savoir combien de jeunes Séniors possèdent un site de blog actif sur BLOGGER pour faire le pointe, côté outre-atlantique.

Finalement, c’est l’arrivée des baby-boomers à la retraite qui va faire en sorte que Internet va devenir un outil de partage de la diversité des cultures nationales à l’échelle planétaire. C’est déjà parti! Et rien, selon moi, ne pourra arrêter cette révolution.

RD



Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?