lundi, avril 09, 2007

 

Prier et travailler pour devenir centenaire.

D’autres personnes ont des façons bien à eux de se bâtir leurs propres recettes de longévité et de devenir centenaire. À vous de juger de leurs pertinences.

« Lorsqu’on demande à George Reed sa recette de longévité, ce centenaire de 102 ans, qui nourrit les oiseaux et fait ses mouvements de gymnastique tous les matins, répond : « je prie »

« Je ne plaisante pas ! Si on me demandait un conseil pour vivre longtemps, je dirais priez beaucoup et travaillez dur », affirme cet ancien technicien. Ce célibataire endurci et catholique converti vit depuis sept ans dans une maison de retraite de la banlieue de Washington.

La foi et la spiritualité son souvent cités comme un facteur de longévité parmi les centenaires. Dans une enquête sans valeur scientifique réalisée en 2006 aux Etats-Unis par la société de soins Evercare, 23 % des centenaires interrogés attribuaient leur longue vie à leur spiritualité alors que seulement 3 % mettaient en avant les gènes et les soins médicaux.

« La spiritualité apparaît être un élément très important pour bien vieillir », assure la directrice d’Evercare, Sherri Snelling, responsable de l’étude.

À l’occasion d’un récent party tenu en faveur des centenaires de Washington, plusieurs invitées ont témoigné en ce sens : « J’ai essayé de vivre une vie de chrétienne », explique Ella Bampfield, 101 ans également.

« Je pris Saint Antoine tous les jours », affirme pour sa part George Reed, « mais tous les saints sont bons, simplement je ne peux pas prier pour tout le monde », dit-il. »

Source : Cet article a été publié dans le Journal de Québec du 8 avril 2007 et origine de l’agence AFP Washington.

À vous de juger!

RD

Libellés :




Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?