dimanche, juin 22, 2008

 

L’amour humain, dépassé la soixantaine.

S’il y a une chose qui nous préoccupe toute notre vie, c’est bien l’amour.

Évidemment, quand on pense amour, la première idée qui nous vient à l’esprit, c’est le couple homme et femme. Mais, en réalité, cela va beaucoup plus loin que ça,

Selon WIKIPEDIA, l’amour « est un sentiment envers un être ou une chose qui pousse les personnes qui le ressentent à adopter un comportement, plus ou moinsrationnel, les entraînant principalement à rechercher une proximité pouvant être tendre, physique, passionnée, intellectuelle, spirituelle, voire imaginaire, vis-à-vis de l'objet de cet amour. L'amour peut être, selon la situation, faible, fort ou obsessionnel. Selon ces critères, il peut être plus ou moins contrôlé par la personne qui le ressent. »

Le cycle de vie de l’amour

Retenons d’abord ce petit poème écrit par Joan D. Willey qui résume bien le cycle de vie de l’amour humain.

“Le cycle de vie de l’amour”


L’amour pendant l’enfance est confiant et libre

sans effort et avec toute l’âme.

L’amour pendant la jeunesse est égoïste et peureux

sans confiance et plein d’émotion.

L’amour pendant l’âge adulte est responsable et compatissant

sans égoïsme et avec la grand force.

L’amour pendant la vieillesse est confiant et libre

sans effort et avec toute l’âme.

Source : Université de Caroline du Nord Wilmington, Département des Langues et Littératures Étrangères, Section de Français

Quelles sont les chances qu’une union soit durable?

En général, on avance ce qui suit et c’est valable à tout âge :

« Lorsqu'on analyse ce type de relation, on est tenté d'utiliser des rapports proportionnels et de donner une note de 1 à 100 à l’amour ‘offert’ à la personne aimée; par exemple 75 ; l’autre personne ne pourrait pas aimer au delà de 25… Cette relation amoureuse serait, par définition, déséquilibrée ; si le déséquilibre demeure trop important, la séparation devient la seule porte de sortie car la relation devient insupportable pour les deux parties tant les reproches, les disputes sont présentes.

C'est la personne qui aime le plus qui ferait le plus de reproches ou provoquerait le plus de disputes. L’histoire d’amour qui dure serait une histoire dans laquelle la ‘note’ d’amour des deux belligérants serait proche de 50, une sorte d’équilibre mû par les indispensables projets avoués ou inavouables des deux êtres qui s’aiment. »

« Le choix du partenaire résulte en fin de compte d'un équilibre subtil entre l'attirance consciente ou culturelle (goûts communs, littérature, musique, niveau de langage, richesse, comportement social etc.) et l'attirance inconsciente ou naturelle (physique, odeur, sentiment de sécurité en vue de la procréation etc.). »

Quand on est jeune, on pense continuellement à l’amour, on a surtout en tête l’idée de fonder une famille. Évidemment, il y a toujours l’amour entre le même sexe. Mais, même là, les besoins sont les mêmes, même s’ils s’expriment autrement.

Une fois que le couple s’est formé, qu’il a élevé une famille, il arrive souvent qu’il se scinde ou poursuive finalement sur une lancée où les ententes de vie commune et de partage de biens restent les seules préoccupations de l’homme et de la femme dont les sentiments communs d’amour se sont émoussés. Les relations liées au sexe vont également dans la même direction.

La soixantaine est le plus souvent un cheminement où l’amour est branché sur les liens familiaux que l’on a créés avec le temps. « La famille est un lieu riche en relations amoureuses : amour conjugal, amour parental, amour filial, fratrie. L'importance de l'affection des membres d'une même famille entre eux est illustrée par l'émotion vécue dans les grands évènements tels qu'une naissance, un mariage, un succès, une épreuve, un accident, un décès. »

Les couples éclatés, les célibataires, les autres, …

Aujourd’hui, beaucoup de personnes arrivent à la soixantaine avec des expériences de couples successifs, de divorces, de séparations de toutes sortes et moins de cas de mortalité. Et, la question devient de plus en plus existentielle ou sociétale avec l’arrivée massive des Baby-boomers à la retraite.

Mais alors, « que reste-t-il de nos amours? », comme le dit si bien le titre d’une chanson de Charles Trenet, rendu à la barre des soixante ans.

Que signifie «aimer » à soixante ans?

Posons-nous sérieusement la question : que signifie aimer pour les partenaires qui ont pris de l’âge, qui ont le plus souvent une vie en couple derrière eux et qui se voient confrontés à affronter la vie de Séniors seuls ou seules? Y-a-t-il un retour en arrière possible comme au beau temps de la jeunesse. Beaucoup le pense, mais rien n’est moins sûr.

Basé sur des témoignages éloquents, voici ce que pourrait penser et ressentir une personne qui a misé toute sa vie sur l’amour et qui poursuit le même cheminement arrivé dans la soixantaine :

« Aimer c’est ce qui adoucit mes moments difficiles. C’est en aimant les autres et en étant aimé par eux, que la personne âgée peut supporter toutes les difficultés de la vie et en connaître une qui illumine son intérieur.

Aimer c’est ce qui me garde le cœur jeune.

On ne vieillit jamais lorsque l’amour remplit nos journées. Aimer, c’est ce qui permet de tisser une toile d’amitié profonde avec les miens. Le seul véritable amour façonne nécessairement des liens qui vont au-delà de tous sentiments et qui durent éternellement.

Aimer c’est ce qui me permet d’étendre les fils de ma toile jusqu’à vous. On ne peut rester dans son petit cocon lorsque l’on aime. S’ouvrir aux autres, c’est la seule façon de les rejoindre et de se rendre accessible.

Aimer c’est partager au quotidien toutes mes joies et mes peines. Que l’on pleure ou l’on rit, chaque jour nous donne ce qu’il peut nous donner. C’est en partageant ces moments que l’on peut véritablement aimer et se sentir aimé. Aimer enfin, c’est un sentiment qui grandit avec l’âge.

La personne âgée a tant d’amour à donner, mais il faut être près d’elle pour le recevoir. »

Source :
http://www.lavictoiredelamour.org/main.php?l=f&dv=0&calmois=&t=textes&ID=344&iID=0

RD

Libellés : ,




Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?