samedi, juillet 05, 2008

 

Annabelle, un bébé en plein éveil.




Le Très Honorable Pierre Elliott Trudeau disait dans une entrevue que l’expérience de la vie qui l'avait marqué le plus était le fait de voir ses enfants changer si rapidement.

Je pourrais dire la même chose de ma petite-fille Annabelle. C’est étonnant comme à chaque semaine je vois une enfant évoluer à la vitesse de l’éclair. Il y a un mois passé, elle marchait à peine. Maintenant, elle court à toute jambe, toute fière d’avoir maîtrisé en si peu de temps ce qui a pris des millions d’années à l’homme, soit apprendre à se tenir debout sur ses deux pieds.

Jusqu’à tout récemment, il fallait la gaver à la cuillère. Maintenant, elle veut s’essayer seule avec la cuillère, rien de moins et boire au verre. Quand elle a terminé de manger un plat et qu’elle n’en veut plus, elle fait un grand signe de tête indiquant un «non» bien affirmé. En outre, j’ai pu constater qu’elle est gauchère comme son grand-père d’ailleurs.

Ce qui est étonnant, c’est sa vivacité et son sens de la découverte. Rien ne l’arrête quand elle veut examiner un objet et en faire le tour. Quel fouillis aussi quand elle quitte la maison après la journée de garde.

Elle sait faire l’espiègle, se renverser en arrière sur le dos et quoi d’autres encore? Elle tend les bras vers le grand-père, mais deux secondes après, elle se tourne vers son père, lui refaisant le même geste. Après tout, elle sait déjà fort bien se faire désirer par deux hommes à la fois.

Quand elle voyage avec nous ou qu’elle vient faire du magasinage, elle se détend dans son petit siège à l’arrière de la voiture, confiante et toute souriante. Très souvent, le sommeil la gagne rapidement récupérant durant ce temps l’énergie qu’elle a dépensée au cours de la journée.

Mais, le plus frappant, c’est le regard qui observe et qui analyse les nouveautés de son environnement. Tout peut faire l’objet de son attention. Ce sont les chats qui la redoutent le plus. Elle a une pogne redoutable et la queue du chat est le premier objet qu’elle cherche à attraper. Heureusement, son père lui donne de bonnes leçons de conduite concernant nos deux animaux parce que, sans cela, il y a des miaulements qui ne sont guère plaisants à écouter. À tel point que lors des journées de garde, cherchez les chats dans la maison et vous verrez qu’ils sont bien cachés.

Que dire de plus? À chaque semaine, elle a fait un pas de plus vers ce qui en fera une grande fille à nos yeux dans quelques années. Ce qui est frappant, c’est sa compréhension de notre langage, de nos expressions et de nos sentiments envers elle. Donner de l’affection à un bébé et vite, vous vous apercevrez qu’elle va vous le rendre en peu de temps. C’est ça la spontanéité chez l’enfant.

Aussi, de moins en moins de difficulté à l’habiller. Elle sait tendre les bras et les jambes pour nous faciliter la tâche lorsqu’il est question de mettre des vêtements ou ses souliers, par exemple. Comment ne pas l’aimer quand on voit ce regard dépourvu de méchanceté et qui attend tout des adultes?

Évidement, il y a toujours les couches à changer. C’est le côté pénible de la grande enfance. Il va falloir attendre encore quelques mois avant qu’elle ne soit capable de faire ses besoins comme les grands. Et, en période de forte croissance, l’ouvrage ne manque pas; mon fils est devenu un expert dans ce domaine. Remarquez que je lui cède facilement la place, ayant eu déjà cette expérience avec lui et ma fille, il y a déjà fort longtemps.

Les journées passent à la vitesse de l’éclair avec cette enfant qui demande une attention de tous les instants. C’est l’époque où la surveillance est de mise et les mises au point sont nécessaires, si l’on ne veut pas voir arriver des catastrophes en tout genre.

Nous savons que tout cela ne va pas durer très longtemps. Une enfant de cet âge fait des bonds prodigieux en termes d’apprentissage. C’est simplement amusant. Mais, quand même, quand la journée est terminée, nous sommes tous les deux, le grand-père et le père, contents de prendre un repos bien mérité le soir venu.

RD

Libellés : ,




Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?