jeudi, janvier 01, 2009

 

Vivre plus vieux et en santé


Voici un message toujours d'actualité, de la part de notre Ministre responsable des Aînés au Québec. Mme Marguerite Blais.
(Article paru dans LOBE magazine, volume 3, numéro 2, 2008)
Le paysage démographique est en pleine mutation, et il y a un fait désormais établi : nous vivons de plus en plus longtemps. Ainsi, en 1960, l’espérance de vie des femmes était de 74 ans. En 2006, elle avait grimpé jusqu’à 83 ans. Pour cette même période, l’espérance de vie des hommes est passée de 68 ans à 78 ans. Nous vivons non seulement plus vieux, mais… en meilleure santé.
Être septuagénaire aujourd’hui n’est en rien comparable à ce que c’était en 1950… À preuve : au Canada, 76 % des personnes âgées de plus de 70 ans se sentent en bonne santé.
Peu importe son âge, la meilleure façon de préserver sa santé passe par de saines habitudes de vie, qui s’acquièrent par de petites modifications progressives des activités quotidiennes. Une alimentation équilibrée combinée à des exercices physiques réguliers est gage de santé. De saines habitudes de vie sont d’ailleurs essentielles pour prévenir et contrôler notamment le diabète, les maladies cardiovasculaires et l’ostéoporose, pour maintenir un poids santé tout en bénéficiant d’un bon sommeil.
Et, savez-vous qu’il n’est jamais trop tard pour arrêter de fumer? Les recherches montrent qu’on en retire des avantages à tout âge. Une personne aînée qui cesse de fumer ressent dès la première année des améliorations considérables sur ses systèmes circulatoire et pulmonaire. Ce n’est pas rien, quand on sait que le tabac cause 80 à 90 % de l’ensemble des cas de bronchite chronique et d’emphysème!
Être actif, c’est faire une marche quotidienne, un peu de yoga ou de la gymnastique douce, de la natation, du jardinage. En somme, c’est surtout bouger!
Au-delà des bienfaits pour la santé, la pratique quotidienne d’activités physiques est d’abord et avant tout une belle occasion de rencontrer des gens nouveaux et de converser. Selon une étude menée par Jon Hendricks et Stephen J. Cutler en 2003 : « Les loisirs, que ce soit sous la forme d’exercices physiques, de stimulation mentale, d’interaction sociale, de passe-temps manuels, de méditation, etc., fournissent des occasions de donner un sens à la vie et, par ricocher, de maintenir un sentiment d’utilité, de garder le moral et de s’actualiser1. »
Vieillissons bien, vieillissons en santé!
RD
1) H. Hendricks et S.J. CUTLER, Volunteerism and Socioemotional Seleectivity in later life, 2003.

Libellés :




Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?