samedi, avril 11, 2009

 

25 mythes et réalités alimentaires


Devinez ce qui est VRAI ou FAUX!
À vous de découvrir la vérité.
Les aliments chauds surissent-ils lorsqu'on les met au frigo? Les oeufs bruns sont-ils plus nutritifs que les blancs? Est-il mauvais de boire durant les repas? Comment démêler le vrai du faux?
Dans son récent livre Manger des bananes attire les moustiques (Éditions La Presse), la nutritionniste Julie DesGroseilliers remet les pendules à l'heure. Idéal pour enrichir son « quotient nutritionnel »!
1. Les épinards crus sont très riches en fer. Mythe.
Ce légume vert ne contient pas autant de fer qu'on le croit. La légende du fer dans les épinards est née de la faute de frappe d'une secrétaire, qui multiplia par dix le taux réel contenu dans les épinards. Passée inaperçue pendant des dizaines d'années, cette erreur induisit le monde entier en erreur... et donna naissance au légendaire Popeye le marin! Malgré tout, les épinards demeurent un des légumes les plus riches en vitamines et minéraux: fer, acide folique, magnésium, vitamines A, K, B6, manganèse et cuivre.

2. On retrouve toutes sortes de parties animales dans la saucisse à hot-dog. Mythe.
Selon la loi, il est interdit d'utiliser certaines parties d'animaux pour la fabrication des saucisses fumées. Ainsi, les yeux, les oreilles, les museaux, les ongles et les organes génitaux ne peuvent, par exemple, faire partie de notre hot-dog préféré!

3. Plus un chocolat est riche en cacao, plus il est calorique. Réalité.
Selon ma petite enquête, cela est vrai dans 99% des cas... dans la mesure où les étiquettes nutritionnelles consultées sont exactes. Au Canada, le terme «chocolat» est réservé aux produits contenant du beurre de cacao. Plus un chocolat est riche en cacao (la pâte de cacao contient de 50% à 55% de beurre de cacao), moins il contient de sucre. Les matières grasses sont plus caloriques que le sucre.

4. Frotter l'extrémité d'un concombre enlève l'amertume. Mythe.
La légende veut qu'en frottant le bout du concombre tranché on empêche la «cicatrisation», qui permettrait au jus du concombre, qui contient l'amertume, de s'écouler. Mais comment frotter une seule extrémité peut-elle réduire l'amertume d'un concombre entier? Aucune étude n'a déterminé que cette technique était fondée.

5. La bière fait plus engraisser que le vin. Mythe, mais.
Chaque gramme d'alcool pur cache 7 calories. Ainsi, plus une boisson est alcoolisée, plus elle contient de calories. À quantité égale (250 ml), la bière est donc moins calorique (103 calories) que le vin (180 calories) puisque son pourcentage d'alcool est plus faible. Cependant, si on tient compte des formats généralement servis, c'est l'inverse!

6. Manger du fromage à la fin d'un repas aide à prévenir la carie. Réalité.
Les fromages tels que le cheddar, le suisse, le bleu, le Monterey Jack, la mozzarella, le brie et le gouda contiennent du calcium, des protéines, des matières grasses et du phosphore qui contribuent à leurs propriétés anticariogènes (en favorisant la minéralisation de l'émail des dents). Si vous n'avez pas à portée de main une brosse à dents après une collation sucrée, croquez dans un morceau de fromage!

7. Le gras de canard est un gras bon pour la santé. Mythe et réalité.
Voilà une croyance qui circule beaucoup. Sur le plan de la qualité des matières grasses, le gras de canard se situe entre le beurre et l'huile d'olive. Il contient moins de mauvais gras (saturés) que le beurre, mais pas autant de bons gras (mono-insaturés) que l'huile d'olive.
8. Avaler un pois sec par jour diminue le cholestérol. Mythe.
Un seul petit pois n'a pas ce pouvoir! En revanche, des légumineuses cuites, telles que les pois secs, contiennent des fibres solubles ayant la capacité de se lier au cholestérol dans l'intestin et d'empêcher son absorption.

9. Il ne faut jamais manger d'oeufs crus. Mythe.
On a longtemps cru qu'il ne fallait pas consommer d'oeufs crus, étant donné le risque d'intoxication alimentaire. Selon la Fédération des producteurs d'oeufs de consommation du Québec: « Les programmes sévères de contrôle de qualité et de salubrité alimentaire instaurés au Québec depuis quelques années permettent d'assurer au consommateur des oeufs sains et exempts de salmonelle. Les oeufs du Québec sont donc propres à la consommation à l'état cru.» Il est toutefois recommandé aux très jeunes enfants, femmes enceintes et personnes âgées de ne pas consommer les oeufs crus ou légèrement cuits.
10. La mention « multigrain » est gage de santé. Mythe.
La mention « multigrain » inscrite sur l'emballage des produits veut tout simplement dire que le produit contient plusieurs sortes de grains (avoine, blé, seigle, soya). Pour qu'un aliment soit riche en fibres, les grains doivent être entiers. Or, un pain fait de 14 céréales représentera un choix santé seulement si les grains sont entiers!
11. Les fumeurs ont des besoins en vitamine C plus élevés. Réalité.
La nicotine détruit une partie de la vitamine C. C'est pour cette raison que Santé Canada recommande aux fumeurs d'augmenter leur apport quotidien de 35 mg de vitamine C (une demi-orange) par rapport à la population en général.
12. Les oeufs bruns sont plus nutritifs. Mythe.
Que l'oeuf soit blanc ou brun, sa valeur nutritive est identique. La différence entre les oeufs à coquille brune et les oeufs à coquille blanche provient tout simplement de la race de poule qui les pond. Au Canada, la race Leghorn blanche est très populaire et pond des oeufs blancs, alors que la Rhode Island, une poule rousse, pond des oeufs bruns.
13. Boire du lait juste avant de dormir facilite le sommeil. Mythe.
Même si le lait contient du tryptophane, un acide aminé essentiel pouvant être converti par l'organisme en sérotonine, aucune explication scientifique n'a à ce jour démontré que boire du lait aide à dormir comme un bébé!
14. Le jus de légumes est très salé. Réalité.
Une tasse de jus de légumes renferme en moyenne 690 mg de sodium, alors que la consommation maximale est estimée à 2300 mg pour les adultes en bonne santé. Malgré sa teneur élevée en sodium, le jus de légumes représente un choix de boisson intéressant (sauf pour les personnes souffrant d'hypertension sévère), qui offre divers éléments nutritifs tels que des fibres, des vitamines (A, E, B3, B6) et des minéraux (magnésium, manganèse).
15. Ça prend plusieurs années à digérer une gomme à mâcher. Mythe.
Contrairement à la croyance populaire, la gomme ne colle pas à l'estomac ni ne séjourne plusieurs années dans les intestins. La gomme traverse simplement le système digestif pour être rejetée intacte dans les selles quelques heures plus tard!

16. Le lait écrémé est moins nutritif que le lait entier. Mythe.
Qu'il soit écrémé ou entier, sans lactose, au chocolat ou en poudre, le lait fournit essentiellement la même quantité de vitamines et de minéraux. C'est plutôt la teneur en matières grasses et en calories qui varie. À vous de choisir!
17. En général, plus un fromage est ferme au toucher, plus il est riche en calcium. Réalité.
Le parmesan, le gruyère et le suisse sont trois bons exemples de fromages fermes au toucher et qui sont particulièrement riches en calcium. À l'opposé, le brie, le fromage de chèvre et le fromage à la crème contiennent moins de calcium. Une exception: la ricotta qui offre une teneur élevée en calcium malgré sa texture plus crémeuse.
18. Les fruits et légumes surgelés sont très nutritifs. Réalité.
Parce qu'ils sont cueillis à pleine maturité et qu'il ne s'écoule que quelques heures entre leur récolte et leur transformation, les fruits et légumes surgelés préservent une très bonne valeur nutritive. De plus, on n'y ajoute ni sel, ni agent de conservation.
19. Il faut éviter de manger du pamplemousse lorsqu'on prend certains médicaments. Réalité.
Selon Santé Canada, le pamplemousse contient diverses substances qui peuvent interférer avec le mode d'assimilation de certains médicaments par l'organisme. Par conséquent, la quantité de médicaments dans le sang peut augmenter et ainsi entraîner des effets secondaires graves. Des médicaments destinés à traiter l'angine de poitrine, le cancer, la dépression, l'anxiété, le VIH/sida, etc. sont susceptibles d'entrer en interaction avec le pamplemousse et son jus.
20. Les mini-carottes sont traitées avec une eau chlorée. Réalité.
Pour prolonger leur durée de conservation, on trempe les mini-carottes dans une eau chlorée. La quantité de chlore est faible et réglementée par Santé Canada, qui nous assure que cet ajout ne pose aucun danger pour la santé. Si ce procédé vous déplaît, optez pour des carottes régulières ou des mini-carottes biologiques.
21. Les mangeurs de bananes attirent davantage les moustiques. Mythe.
Selon le Centre de connaissances sur les insectes, aucune étude n'indique qu'en mangeant des bananes les moustiques vont nous aimer encore plus! Il est bon de savoir que les insectes sont attirés par le dioxyde de carbone (CO2) que dégage notre corps ainsi que par les parfums de certains produits pour le soin des cheveux et de la peau.
22. La cire des pommes est toxique pour la santé. Mythe.
Avant leur arrivée en épiceries, les pommes sont généralement lavées puis brossées afin de les rendre plus attrayantes. Puisque ces opérations enlèvent le film naturel protecteur des pommes, on les enduit d'une cire pour les empêcher de se déshydrater. Cette cire contient une petite quantité de morpholine (un solvant et un émulsifiant), souvent accusée d'être dangereuse pour la santé. Seule, la morpholine ne semble pas nocive. Toutefois, elle peut former une substance cancérigène en présence d'un excès de nitrite (provenant de nitrates naturels dans l'alimentation: légumes, charcuteries, eau). Selon Santé Canada, la quantité de morpholine est beaucoup trop faible pour entraîner une telle réaction.
23. Les femmes doivent s'alimenter différemment des hommes. Réalité.
Même si les bases d'une saine alimentation sont identiques, il existe certaines différences physiologiques qui impliquent des ajustements en fonction des sexes. Par exemple, parce qu'ils sont généralement plus grands, plus lourds et plus musclés, les hommes ont des besoins énergétiques supérieurs. Les femmes adultes ont des besoins en fer deux fois plus élevés que les hommes, en raison de leurs règles. Les femmes doivent également modifier leur alimentation durant la grossesse et l'allaitement.
24. Il n'est pas recommandé de boire durant les repas. Mythe.
Boire de l'eau ou du lait, par exemple, pendant les repas n'affecte pas la digestion. Cependant, de très grandes quantités de liquides peuvent dilater l'estomac et ainsi causer un certain inconfort. Contrairement aux rumeurs, boire au cours d'un repas ne dilue pas le suc gastrique et, par conséquent, ne perturbe pas la digestion.
25. Les aliments encore chauds et mis au frigo surissent. Mythe.
Il est faux de croire que les aliments surissent lorsqu'ils sont placés encore chauds au réfrigérateur: ce problème survient plutôt lorsque les aliments prennent trop de temps à refroidir. Le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec recommande: « Après la cuisson, placez sans tarder les aliments dans de plus petits contenants, peu profonds. Dès que les aliments atteignent 60 degrés, rangez les contenants à demi couverts au réfrigérateur pour que la chaleur et la vapeur s'échappent. Une fois la nourriture bien refroidie, fermez les plats hermétiquement. »
_____________________________
Extraits du livre Manger des bananes attire les moustiques et plus de 150 autres mythes et réalités en matière d'alimentation, de Julie DesGroseilliers, Dt.P.
Source : Cyberpresse.ca
RD
Revenir à la page d’accueil

Libellés :




Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?