vendredi, avril 03, 2009

 

Les personnes âgées : trop souvent déshydratées


Par peur d’incontinence ou simplement par oubli, les personnes âgées n’ont pas l’habitude de boire. Bien que la déshydratation demeure un problème nutritionnel marquant pour les gens de cette tranche d’âge, elle est fréquemment sous-diagnostiquée.
Les causes
La déshydratation apparaît à la suite d’une réduction des apports liquidiens et/ou à l’augmentation des pertes de liquides. Les problèmes de déglutition, la peur de l’incontinence, la réduction de la mobilité ou encore la diminution de l’état de conscience sont les principales raisons pour lesquelles les personnes âgées réduisent leurs apports liquidiens. De plus, les pertes de liquides peuvent être augmentées par une température ambiante élevée, certains médicaments (ex. : les diurétiques et les laxatifs), des désordres gastro-intestinaux (diarrhée et vomissements) et de la fièvre.

Quelques statistiques
Selon des données américaines, la déshydratation représenterait 1,4 % des hospitalisations chez les personnes âgées de 65 à 99 ans. On estime même que 18 % des résidants en centre d’hébergement peuvent se déshydrater au cours d’une année.

Les effets
Les symptômes suivants indiquent une déshydratation :
- Urine concentrée (couleur et odeur prononcées)
- Urine d’un volume inférieur à 500 ml par jour
- Sécheresse de la langue, de la bouche et de la peau
- Yeux creux
- Faiblesse des membres supérieurs
- Perte de poids
- Difficulté à s’exprimer
- Confusion
Les risques
Chez les personnes âgées dont l’état de santé est précaire, la déshydratation accentue les risques de mortalité et de maladies associées. Si elle n’est pas traitée, la déshydratation peut augmenter la mortalité de 50 %. Elle peut également être à l’origine de la constipation et de la démence. Elle serait d’ailleurs une des causes les plus fréquentes de l’état de confusion aigu des personnes âgées, diminuant ainsi la douleur des patients en soins palliatifs.
Pour y remédier
Les besoins hydriques d’un adulte sont de 2,5 L par jour. Les boissons (eau, jus, thé, café, tisanes) devraient combler 60 % de ces besoins, soit 1,5 L. Les aliments devraient satisfaire 30 % des besoins quotidiens en eau, donc 750 ml. Les fruits et les légumes sont de loin les aliments les plus riches en eau (de 70 à 95 %). La viande, la volaille, le poisson et les œufs contiennent tout de même 50 % d’eau. Le dernier 10 % provient du métabolisme, soit des réactions d’oxydation.
Quelques trucs pour boire davantage :
- Boire de petites quantités à la fois
- Garder toujours près de soi un verre ou une bouteille d’eau
- Sucer des glaçons ou des glaces à l’eau (popsicles)
- Boire un jus de fruits ou de légumes au repas

RD
Revenir à la page d’accueil

Libellés :




Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?