mardi, août 25, 2009

 

Des centenaires par millions en 2050

On se bouscule au club des centenaires. Autrefois quasi inexistante, cette frange de la population mondiale devrait compter près de six millions d'individu d'ici 2050, repoussant ainsi l'âge médian autour de 50 ans dans de nombreux pays développés et bousculant les notions traditionnelles de vieillisse et d'« âge moyen ».

Le nombre de centenaires a déjà explosé, passant de quelques milliers en 1950 à plus de 340 000 aujourd'hui, et c'est aux États-Unis et au Japon que leur proportion est la plus élevée, selon les derniers chiffres du Bureau américain de recensement et un rapport publié récemment par l'institut national américain sur le vieillissement (NIA).

Leurs effectifs devraient croître une vingtaine de fois plus vite que la population totale d'ici 2050, faisant des centenaires la catégorie d'âge à la croissance la plus rapide. Un boom que les démographes attribuent à des décennies de progrès médicaux et à de meilleurs régimes alimentaires.

C'est le Japon qui en comptera le plus en 2050 : 627 000, soit près de 1 % de sa population, selon les estimations. L'Italie, la Grèce, Monaco et Singapour en auront également un nombre conséquent, notamment parmi les femmes.

Aux États-Unis, les centenaires devraient passer de 75 000 aujourd'hui à plus de 600 000 au milieu du siècle. Ce seront essentiellement des personnes de la génération du baby-boom.

Selon d'autres estimations du Bureau du recensement : l'âge médian passera au Japon de 37 ans en 1990 à 55 ans en 2050 en raison de faibles taux de natalité. Son augmentation devrait rester en revanche contenue aux États-Unis, en ne progressant que de 33 à 39 ans dans la même période grâce à de forts taux d'immigration. Dans le monde, l'âge médian passera dans le même temps de 24 à 37 ans.

Enfin, aux États-Unis, l'augmentation des taux d'obésité chez les personnes sédentaires et qui ont une mauvaise alimentation pourrait avoir un effet sur l'espérance de vie, préviennent les experts.

EXPLOSION DES PLUS DE 65 ANS

Par ailleurs, le nombre de personnes âgées de plus de 65 ans dans le monde devrait plus que doubler d'ici à 2040, passant de 506 millions en 2008 a 1,3 milliard de personnes, selon l'étude américaine.

Dans les 10 prochaines années, et pour la première fois dans l'histoire de l'humanité, « les personnes âgées de 65 ans et plus seront plus nombreuses que les enfants de moins de 5 ans », prévoit l'étude du bureau américain du recensement (Census Bureau).

LES AUTEURS DE L'ÉTUDE SOULIGNENT LE VIEILLISSEMENT SANS PRÉCÉDENT DE LA POPULATION MONDIALE

« La population mondiale connaît un vieillissement sans précédent », soulignent les auteurs de l'étude. D'ici à 2040, la population âgée de plus de 65 ans devrait augmenter de 160 % et celle de plus de 80 ans de plus de 233 %. Les plus de 65 ans représenteront alors 14 % de la population mondiale.

Ce bouleversement est la conséquence logique d'une baisse générale du taux de fécondité conjuguée à des progrès dans le domaine de la santé, notent les chercheurs. En outre, la génération du Baby-boom, issue des années d'après-guerre, est désormais sexagénaire.

Si les pays développés, l'Europe et les États-Unis notamment, font déjà face au vieillissement brutal de leur population, la tendance s'étend désormais aux pays en développement, Amérique latine et Asie en tête.

Avec plus de 106 millions d'aînés recensés en 2008, la Chine compte le plus grand nombre de personnes âgées. Mais proportionnellement à sa population, c'est le Japon qui se distingue avec la population la plus âgée du monde, 22 % de Japonais ayant plus de 65 ans.

À l'échelle des continents, l'Europe reste la région la plus vieille du monde, l'Afrique sub-saharienne étant la plus jeune, souligne le Census Bureau.

Source : Le Soleil, samedi 22 août 2009

RD

Libellés :




Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?