dimanche, février 28, 2010

 

Travailler pour rester en santé?

Dans le journal les Affaires du 27 février au 5 mars 2010, le petit article suivant :

« En retournant sur le marché du travail, les retraités n'aident pas que le fisc. Ils s'assurent aussi une meilleure santé physique et mentale, conclut une étude récente de chercheurs à l'Université du Maryland et à la California State University.

Il vaut mieux toutefois rester dans son champ d'activité, car seuls les participants qui occupaient un emploi semblable à celui qu'ils avaient avant leur retraite présentaient une meilleure santé mentale.

Pire, les retraités qui ont changé de champ d'activité étaient en moins bonne santé mentale que les répondants qui n'avaient pas quitté le marché du travail.

Selon les chercheurs, le stress lié à des tâches nouvelles et à un nouvel environnement de travail expliquerait en partie cette situation. Il est aussi possible que ces retraités recommencent à travailleur par nécessité financière plutôt que par goût, suggèrent les chercheurs. »

Commentaire de philomage :

Retourner sur le marché du travail, une fois à la retraite, est un pensez-y-bien. Les résultats des études mentionnées ci-dessus montrent bien que la capacité d'adaptation des Seniors est moindre et c'est normal. Il y a un âge pour tout. L'enfant, l'ado, le jeune adulte, la personne d'âge mûr, tout ce beau monde donne leur juste mesure lorsque l'on respecte les capacités dévolues à chaque période de la vie. On ne demande pas à un enfant en tricycle de conduire un bolide et inversement, à un Senior de conduire un « trois roue » à pédale. Tout ça tombe sous le sens. Le stress lié aux nouveaux apprentissages est toujours un facteur clé à considérer, surtout que l'on peut se sentir plus vulnérable et moins résistant face à l'adversité dépassé la soixantaine.

RD

Libellés :




Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?