samedi, mai 22, 2010

 

Les Québécois se suicident plus que les autres Canadiens.

On se suicide plus au Québec qu'ailleurs au Canada, selon un document publié par l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ).

En 2008, 1103 Québécois ont mis fin à leurs jours. Les hommes passent plus facilement à l'acte que les femmes puisque ils étaient 842 contre 260 (l'information sur le genre de la dernière personne n'était pas disponible pour l'enquête), selon ce rapport publié jeudi.

Le Québec enregistre 23,8 suicides pour 100.000 personnes chez les hommes et 6,6 chez les femmes, ce qui le rapproche des chiffres français, tandis que la moyenne canadienne, comparable à celle de la Norvège, est de 16,9 pour les hommes et 5,1 pour les femmes.

Selon le rapport, depuis 1999, le taux de mortalité lié au suicide est en baisse constante de 4% par année.

Chez les 50 ans et plus, la baisse est la plus modérée et les femmes de 50 à 64 ans ont vu leur taux augmenter de 1,1% par année en moyenne entre 1999 et 2008.

Une situation qui inquiète l'Association québécoise des retraité(e)s des secteurs public et parapublic (AQRP) qui estime que "le gouvernement et les organismes de prévention du suicide doivent intensifier leur action auprès des clientèles les plus vulnérables".

En 2008, 41% des personnes qui se sont suicidées avaient plus de 50 ans. En 1999, cette tranche d'âge n'en représentait que 27%.

Un article rédigé par Emmanuelle Froment intitulé « Suicide au Québec : les 50 ans et plus d'avantage touchés » ajoute ce qui suit :

« Alors que les taux de suicide sont en baisse dans la plupart des groupes d'âge au Québec, le groupe des 50 ans et plus est celui pour lequel la baisse est la moins importante », s'inquiète Madelaine Michaud, présidente de l'AQRP.

Le groupe des femmes âgées de 50 à 64 ans est donc le seul à avoir subi une hausse des taux de suicide entre 1999 et 2008.

Parmi l'ensemble des groupes d'âge, la tranche des 65 ans et plus est le groupe où les hommes sont les plus représentés, avec 80% des cas de décès.

Selon les recherches, la majorité des personnes âgées qui se suicident souffrent d'une dépression. En 2008, 449 personnes de 50 ans et plus sont décédées par suicide dans la province.

Notons qu'une étude de l'Institut canadien d'information sur la santé, menée dans des centres de soins de longue durée au Canada, révèle que 44% des personnes âgées qui y vivent sont dépressives ou souffrent des symptômes de cette maladie.

RD

Libellés :




Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?