vendredi, mai 21, 2010

 

Soins de longue durée : 44 % des aînés dépriment

Une étude de l'Institut canadien d'information sur la santé, une des plus importantes menées dans des centres de soins de longue durée au Canada, révèle que 44 % des personnes âgées qui y résident sont dépressives ou souffrent des symptômes de cette maladie.

Les chercheurs ont utilisé divers outils d'évaluation, comme la santé, la nutrition, l'ouïe, la communication et les capacités cognitives des aînés. Ils ont pris en compte aussi les commentaires des infirmières et des différentes personnes qui interagissent avec les résidents, comme le personnel des cuisines ou de l'entretien ménager.

L'étude a été menée auprès de 50 000 résidents de CHSLD en Nouvelle-Écosse, en Ontario, au Manitoba, en Saskatchewan et au Yukon.

Nancy White, la responsable de l'étude, estime que des améliorations devraient être apportées à la lumière de ces résultats, notamment pour ce qui est de la détection et du traitement des personnes souffrant de dépression.

La prévention est d'autant plus importante que, selon l'étude, 18 % des résidents éprouvent des symptômes de dépression, mais n'ont pas reçu de diagnostic en bonne et due forme.

La présidente du comité consultatif des personnes âgées à la Commission de la santé mentale du Canada, la Dre Marie-France Rivard, est d'avis que ces personnes pourraient avoir une meilleure qualité de vie si elles étaient traitées, au moins avec des antidépresseurs.

Elle ajoute que le traitement de la dépression joue un rôle important dans la qualité de vie d'une personne et sa rémission.

RD

Libellés :




Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?