mardi, juin 29, 2010

 

La cataracte, une opération à ne pas éviter

Votre optométriste vous détecte une cataracte dans l'œil droit au cours d'un examen de routine.

Vous êtes un ou une SENIOR et probablement vous avez le diabète ou simplement pris beaucoup de soleil dans votre vie. Comme bien d'autres personnes, vous aurez à vous faire opérer rapidement pour ne pas perdre l'usage de votre œil.

C'est ce qui m'est arrivé récemment. Après un examen de routine, la cataracte de l'œil droit détectée à ses débuts il y a deux ans, a envahi le centre de l'œil et mon cristallin devenait de plus en plus opaque. Je vois toujours de mon œil, mais la fluidité n'est plus là ; je vois de moins en moins bien et la différence est visible si je le compare à la vision de mon œil gauche.

La décision fut vite prise. Mon dossier a été envoyé à un centre spécialisé en ophtalmologie de l'Hôpital Saint- Sacrement et quelques semaines après, je recevais le verdict de l'ophtalmologiste : remplacement du cristallin (que l'on appelle aussi lentille de l'oeil, dans le jargon populaire).

Après plusieurs formalités concernant l'état de ma santé et la prise de mes médicaments, j'étais opéré juste avant le début de l'été. L'opération en elle-même est simple et sans douleur : environ une demi-heure et j'étais à nouveau libre de mes mouvements. L'opération se déroule comme suit: couché sur le dos, le chirurgien gèle votre œil, utilise les ultra-sons pour détruire le cristallin opaque et enlève les morceaux après avoir fait une petite incision. Ensuite, il insère un nouveau cristallin artificiel avec correction de votre myopie et il ne vous reste qu'à attendre la guérison qui prend environ un mois, si l'on tient compte des examens de contrôle.

Dès la fin de l'opération, je n'avais plus qu'un gros MERCI à dire au Dr Gilles Lalonde et à tout le personnel médical pour toute l'expertise et la compétence avec lesquelles ils m'avaient opéré. Je vois maintenant avec mon oeil droit comme lorsque j'étais tout jeune, avant que je porte des lunettes à l'adolescence. Je dirais que c'est franchement miraculeux comme résultat.

C'est suite à ce genre de résultats que l'on se rend compte qu'il y a des professions, principalement dans le domaine de la santé, qui n'ont pas de prix tellement notre existence même est en jeu. Je viens de le vivre.

Philomage

PLUS D'INFORMATION

La Cataracte fait référence à une opacification du cristallin, la "lentille" qui se trouve derrière l'iris, et s'avère l'une des causes les plus fréquentes de cécité dans les pays industrialisés (et la première en absolu dans les pays en voie de développement). Dans la majorité des cas, elle est liée à un processus normal de vieillissement, mais peut être traitée par chirurgie avec d'excellents résultats.

Epidémiologie : L'opacification du cristallin (perte de transparence) est un phénomène lié au vieillissement, entre autres, et chez 5-10% de la population de plus de 70 ans, une intervention chirurgicale est nécessaire.

Mécanisme physiopathologique : avec l'âge, le contenu en eau du cristallin diminue et des protéines et des sucres s'accumulent, ce qui va provoquer une baisse de sa transparence et des troubles de la vision chez le patient. Dans la majeure partie des cas, la cataracte est liée au vieillissement, mais d'autres causes existent : la prise de corticoïdes, la dialyse, certaines dystrophies musculaires et des maladies métaboliques (Galactosémie, maladie de Fabry)... de plus, certains facteurs comme le diabète interviennent dans l'atteinte du cristallin. D'autre part, des bébés peuvent naître avec une cataractSymptômes cliniques : Le patient atteint de cataracte va se plaindre d'une baisse progressive de sa vision qui va devenir floue. De plus, selon la localisation de l'opacité cristallinienne, la personne aura de la peine à voir de près (lecture) ou de loin (télévision). A noter que la cataracte est à différencier de l'hypermétropie et de la myopie, et aussi de la presbytie (difficulté d'accomodation liée à l'âge) lors de laquelle le patient va tendre les bras pour lire son journal...
Prise en charge et traitement : Un contrôle régulier chez un ophtalmologue est souhaité afin que ce dernier puisse objectiver la cause d'un changement progressif de la vision. Si la baisse de l'acuité visuelle devient gênante pour le patient, on peut songer à une intervention chirurgicale qui se fait généralement en ambulatoire ou éventuellement avec une brève hospitalisation.

L'opération, qui est la plus pratiquée par les chirurgiens ophtalmologues, dure environ 30 minutes et se révèle totalement indolore puisqu'on met des gouttes anesthésiantes dans les yeux du patient, qui ne subit donc généralement pas d'anesthésie générale (sauf s'il s'agit d'un enfant ou si le patient ne peut tenir en place). Le cristallin est enlevé et remplacé par un implant.

Parmi les complications, on citera l'apparition d'une cataracte secondaire dans 20% des cas (après 5 ans) par prolifération d'un tissu fibreux qui peut cependant être complètement ôté par un traitement laser, rapide et indolore également.e (congénitale), liée à un caractère héréditaire ou une infection in utero (rubéole, oreillons...).

VOUS VOULEZ EN SAVOIR PLUS SUR CE GENRE D'OPÉRATION, RENDEZ-VOUS À L'ADRESSE SUIVANTE :

http://www.myopie-lasik.com/cataracte%20-%20tec.html

RD

Libellés : ,




Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?