mercredi, juillet 07, 2010

 

Un plan canicule pour le Québec?

En raison du réchauffement climatique, aurons-nous besoin prochainement d'un « plan canicule » pour le Québec?

Nous vivons présentement un premier épisode de chaleur extrême. Pour protéger le Grand public, les personnes âgées ou fragiles, nous devrons peut-être prochainement adopter un plan d'urgence en cas de canicule. Voyons les grandes lignes du Plan 2010 français à cet égard :

Le plan canicule 2010 de la France


Dans le cadre du plan national canicule 2010, le niveau de "veille saisonnière" est activé du 1er juin au 31 août avec en particulier la mise en service de la plate-forme téléphonique "canicule info service" au 0 800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe) accessible du lundi au samedi de 8 heures à 20 heures.

Ce niveau correspond également à l'installation du dispositif de veille biométéorologique, assuré par Météo-France et par l'Institut de veille sanitaire (INVS), afin de détecter au mieux la survenue d'une éventuelle canicule. Le second niveau de "mise en garde et actions" est déclenché par les préfets de département concernés lorsque les conditions météorologiques l'exigent. Enfin, le niveau de "mobilisation maximale" est déclenché sur instruction du Premier ministre dans le cas où la canicule est aggravée par d'autres facteurs (rupture de l'alimentation électrique, pénurie d'eau potable, saturation des établissements de santé...). Ce plan canicule s'appuie sur 5 actions :

  • les mesures de protection des personnes à risque, hébergées en institutions (personnes âgées, personnes handicapées) ou hospitalisées en établissements de santé,
  • le repérage individuel des personnes à risque, grâce au registre des personnes fragiles ou isolées tenu par les communes,
  • les alertes, sur la base de l'évaluation biométéorologique,
  • la solidarité vis-à-vis des personnes à risque, grâce au recensement et aux dispositifs de permanence estivale des services de soins et d'aide à domicile et des associations de bénévoles,
  • le dispositif d'information et de communication, à destination du grand public, des professionnels et des établissements de santé.

Le plan national canicule comprend trois niveaux progressifs d’alerte:

- un niveau de veille saisonnière, déclenché automatiquement du 1er juin au 31 août de chaque année;

- un niveau de mise en garde et actions (MIGA) déclenché par les préfets de département, sur la base de l’évaluation concertée des risques météorologiques réalisée par Météo-France et des risques sanitaires réalisée par l’Institut de veille sanitaire (InVS);

- un niveau de mobilisation maximale, déclenché au niveau national par le Premier ministre sur avis du ministère de l‘Intérieur et du ministère de la Santé, en cas de vague de chaleur intense et étendue associée à des phénomènes dépassant le champ sanitaire (sécheresse, délestages électriques, saturation des chambres funéraires, etc.).

RD

Libellés :




Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?