mardi, novembre 30, 2010

 

Les personnes âgées du Québec en meilleure santé que leurs ancêtres

Neuf aînés sur 10 considèrent leur santé comme étant bonne, très bonne ou excellente. Les personnes âgées se disent, dans la même proportion, satisfaites ou très satisfaites de leur vie en général. Six aînés sur 10 se disent par ailleurs actifs ou très actifs physiquement.

La Presse Canadienne, Montréal, 30 novembre 2010

Contrairement à certaines idées reçues sur les conditions de vie des personnes âgées, une étude révèle que nos aînés sont en bonne forme physique et qu'ils sont en meilleure santé que leurs ancêtres.

L'enquête, menée auprès de 1528 membres de l'Association des retraités de l'éducation et des autres services publics du Québec (AREQ) et du Réseau des Fédérations de l'âge d'or (FADOQ), révèle également que les personnes de 55 ans et plus utilisent avec modération les services de santé et qu'elles consomment relativement peu de médicaments.

Ainsi, 9 aînés sur 10 considèrent leur santé comme étant bonne, très bonne ou excellente. Les personnes âgées se disent, dans la même proportion, satisfaites ou très satisfaites de leur vie en général. Six aînés sur 10 se disent par ailleurs actifs ou très actifs physiquement.

L'étude révèle également qu'un aîné sur 10 déclare avoir un problème de santé qui limite ses activités. Quant aux médicaments, les personnes âgées disent en consommer en moyenne 1,9 par jour, incluant les médicaments offerts en vente libre.

La présidente de l'AREQ, Mariette Gélinas, en déduit que les aînés ne doivent pas être pointés du doigt pour expliquer la croissance des coûts du système de santé, l'étude démontrant de surcroît qu'une personne âgée sur dix a été hospitalisée au cours de la dernière année.

Quant à la ministre responsable des Aînés, Marguerite Blais, elle estime que les résultats de cette étude gagneraient à être connus, puisqu'ils mettent en lumière le fait que les aînés peuvent être un «apport incroyable» à notre société.

Les résultats de l'enquête serviront à produire du matériel d'information destiné aux personnes âgées ainsi qu'au public en général.

COMMENTAIRE DE PHILOMAGE

Il semble de plus en plus évident, au fur et à mesure que les baby-boomers prendront leur retraite, que leurs acquis au plan de la santé, de l'éducation et en général, de leur façon de prendre soin de soi vont prévaloir et faire en sorte qu'ils seront des patients moins lourds à traiter que la génération précédente. D'après moi, ils seront aussi capables de mieux gérer leur vie et de profiter pleinement de leur retraite, tout en prenant de l'âge. Ce sont des facteurs importants à prendre en considération lorsque l'on évalue les coûts futurs du système de santé du Québec.

RD

Libellés :




Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?