dimanche, janvier 30, 2011

 

Une réorganisation audacieuse en Gaspésie


QUÉBEC – Le CSSS de la Matapédia, en Gaspésie, a joué d'audace afin que des patients âgés en perte d'autonomie puissent demeurer le plus longtemps possible à domicile. Le pari semble gagné.

En 2007, la direction du CSSS a fermé 25 lits de longue durée et réorganisé l'offre de services afin de mieux répondre aux besoins exprimés. On a demandé aux gens âgés qui souhaitaient rester à la maison ce dont ils avaient besoin : aide ménagère, préparation des repas, soins de base ou autres, a rapporté Johanne Landry, dans la revue Synergie, de l'Association québécoise d'établissements de santé et de services sociaux (AQESSS).

Des ententes de partenariat ont été conclues avec des organismes communautaires et l'on a revu les services professionnels offerts.

Le CSSS a également mis en place un guichet d'accès aux services et un suivi systématique à domicile. Trois ans plus tard, 120 personnes en sérieuse perte d'autonomie qui, auparavant, auraient été placées en hébergement sont maintenues à domicile de façon sécuritaire.

Si l'état de la personne se dégrade, on peut recourir à la ressource privée, ensuite à la ressource intermédiaire, avant l'institutionnalisation.

Résistance
On a ainsi pu fermer un étage au centre de soins de longue durée. L'espace a été reconverti pour des services dans la communauté.

La direction du CSSS a su par ailleurs aplanir la résistance au changement tant au sein de la population que chez les intervenants. Elle est maintenant rendue à l'étape de déterminer jusqu'où on ira dans l'intensification des services à domicile.

Le modèle mis en place par ce CSSS pourrait être transposé dans d'autres régions.

RD

Libellés :




Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?