lundi, février 14, 2011

 

Vivre plus longtemps et en bonne santé chez soi


Nora Berra, secrétaire d’État en charge des Aînés en France, a lancé, le 18 février 2010, une mission chargée de réfléchir aux moyens d'adaptation des politiques publiques pour permettre aux aînés de continuer à vivre chez eux, entourés de leur famille et de leur voisinage. Un rapport final a été rendu le 18 juin de la même année.

Nous vivons plus longtemps et en bonne santé. L'espérance de vie chez la femme est de 84,5 ans et chez l'homme de 77,8 ans. Facteur de progrès, l'allongement de la durée de vie constitue un enjeu de société qui nécessite l'adaptation des politiques publiques. Aujourd'hui, 90 % des aînés vivent à domicile.

"Développer le vivre chez soi pour nos aînés est une décision stratégique pour les décennies à venir. C'est garantir un levier de croissance économique et créateur d'emplois. […] Cet enjeu politique implique une véritable dimension de croissance économique, d'innovations en matière de services et de technologies et de développement de nos territoires", a précisé Nora Berra.

« Pour favoriser l'autonomie, la mobilité et la réalisation de projets de vie, il devient urgent de privilégier le vivre chez soi, comme choix individuel et collectif »
Nora Berra

La mission mise en place par Nora Berra a décliné autour de six groupes de travail les enjeux relatifs à la question du "Vivre chez soi" :
Source de l'information : http://www.gouvernement.fr/gouvernement/vivre-plus-longtemps-et-en-bonne-sante-chez-soi

COMMENTAIRE DE PHILOMAGE

Voilà un plan de match français, sur mesure. Il ne reste plus qu'à l'adapter au Québec. Y-a-t-il un responsable chez notre Ministre responsable des Aînés, Mme Blais qui s'en est rendu compte?

RD

Libellés :




Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?