vendredi, mars 18, 2011

 

Système de santé québécois : la population sondée


Article de Johanne Roy, journal de Québec, 3 mars 2011

L’Institut de la statistique du Québec mène deux vastes études auprès de la population afin de connaître son point de vue sur l’accès aux soins, l’utilisation des urgences et l’efficacité des soins.

C’est la première fois que l’on sonde la population québécoise sur ces questions de manière aussi étendue et pointue, signale Rosanna Baraldi, chargée de projet à l’Institut.

Pas moins de 60 000 Québécois de 15 ans et plus, choisis au hasard dans toutes les régions, seront contactés par téléphone d’ici la fin de l’année. La plupart de ces personnes recevront au préalable une lettre les informant que l’Institut communiquera avec elles.

La première étude porte sur l’expérience de soins de santé et de services sociaux, tandis que la deuxième concerne les limitation d’activités, les maladies chroniques et le vieillissement.

Les informations recueillies permettront d’ajuster les services offerts en fonction des besoins de la population, tout en tenant compte des réalités locales.

La participation à ces études est volontaire, mais très importante, souligne-t-on. La Loi sur l’Institut de la statistique du Québec garantit la confidentialité de tous les renseignements recueillis.

Les coûts liés à la collecte de données sont évalués entre 40 $ et 45 $ par entrevue. « C’est un montant raisonnable en enquête », souligne Mme Baraldi. Les résultats sont rendus publics au cours du premier trimestre de 2013.

COMMENTAIRE DE PHILOMAGE

Un État moderne sait évaluer les besoins de ses citoyens. Le Québec s'assume de mieux en mieux et il est probable que nous en sortirons tous gagnants en termes de quantité et de qualité des soins et services à la population, à la lumière de ces études. Bravo!

RD

Libellés :




Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?