jeudi, avril 14, 2011

 

Seniors, surveillez votre porte-monnaie.

(Article de Stéphane Waffo, Branchez-vous.com)


Un sixième suspect (voir photo ci-contre), Zorita Bot, âgée de 26 ans, est présentement recherché par les policiers et fait l'objet d'un mandat d'arrestation.

La police de Montréal a arrêté mardi cinq individus à la suite d'une enquête sur de nombreuses fraudes sur les personnes âgées.

Les personnes en question, deux hommes et trois femmes, seraient impliquées dans plusieurs cas de fraudes, pour une somme totalisant près de 140 000 $.

Le porte-parole du service de police de Montréal, Laurent Gingras, a expliqué que le réseau aurait agi dans « 74 évènements connus», tout en précisant qu'il y aurait peut-être d'autres cas non répertoriés.

L'enquête aurait été conclue grâce à la collaboration des enquêteurs de la Division des crimes économiques et de propriétés du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), et des policiers des postes de quartier 10 (Bordeaux, Cartierville) et 42 (Saint-Léonard).

«Les cinq suspects arrêtés feront face à des accusations, entre autres, de fraudes de plus de 5 000 $, de vol de moins de 5 000 $, de possession et d'utilisation de cartes volées et de complot», indique le SPVM dans un communiqué émis jeudi.

Il s'agit de Florentin Gurzu, 35 ans, Nicolae Dobre, 30 ans, Angela Dragos, 25 ans, Felicia Lucia Fulga, 36 ans, et Maria Sotir, 47 ans.

Les suspects ciblaient des personnes âgées, en majorité des femmes, par plusieurs subterfuges, subtilisaient leur portefeuille et ensuite effectués des achats avec les cartes de débit ou de crédit des victimes.

COMMENTAIRE DE PHILOMAGE

Une aventure semblable m'est arrivée la veille de Noël dans le Centre d'achat Ste-Foy, il y a une couple d'années. J'étais assis devant mon portable, en train d'écrire un texte. Deux dames, dans la quarantaine, sont venus s'asseoir en arrière de moi. J'avais mis mon paletot sur le dos de ma chaise. Sans que cela paraisse, une des deux a mis sa main dans la poche de mon paletot, sans que je ne m'en aperçoive, a pris mon porte-feuille et a retiré ma carte VISA. Et, sans bruit, elle a remis le porte-feuille dans ma poche de paletot. Aussi simple que cela! Elles ont ensuite quitté la table qu'elles occupaient comme n'importe quel client aurait fait. Quand je suis revenu chez moi, une à deux heures plus tard, un représentant de VISA avait laissé un message m'incitant à le rappeler, après avoir vérifié si j'avais toujours en main ma carte VISA.

J'ai appris par la suite que dans l'espace de deux à trois heures, le temps de bloquer ma carte et de m'avertir, plus de mille dollars de marchandises avaient été achetées avec ma carte. J'ai fait une déposition à la Police de Québec le lendemain. L'agent m'a dit que la Police arrivait rarement à prendre ces fraudeurs et à les arrêter. Bravo pour la Police de Montréal!


RD

Libellés : ,




Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?