mardi, novembre 01, 2011

 

Proches aidants : cinq nouveaux carrefours de soutien dans la province


Source : Agence QMI 

Québec a annoncé dimanche dernier (30 octobre) l’implantation de cinq nouveaux carrefours de soutien aux proches aidants dans la province, dont un à Montréal.

Les régions de la Capitale-Nationale, du Centre-du-Québec, de l'Abitibi-Témiscamingue et de la Jamésie auront également droit à un de ces carrefours, dont la mission est d’apporter du soutien aux personnes qui remplissent le rôle d’aidants auprès d’aînés. Leur nombre estimé, au Québec, est de 300 000.

L’aide sera donc bonifiée dans ces régions pour les proches aidants, qui, en plus d’obtenir un peu de répit, bénéficieront de services d’information, de formation ou de soutien psychosocial. Plus de 6 millions $ seront investis dans ces carrefours.

La ministre des Aînés, Marguerite Blais, s’est réjouie pour les proches aidants.

«Mon vœu le plus cher est que ces cinq nouveaux carrefours annoncés aujourd'hui (dimanche) tissent encore plus largement et tangiblement la toile de services mis à leur disposition dans leur milieu», a-t-elle indiqué, dans un communiqué.

Cela porte à 13 le nombre total de carrefours de soutien aux proches aidants au Québec. L’objectif est que chaque région de la province ait son carrefour d’ici la fin de 2012.

Pierre Winner, un proche aidant, a accueilli la nouvelle avec soulagement. «Les deux éléments qui nous sont nécessaires sont le répit et un soutien psychologique», a-t-il dit.

«Si demain j'ai besoin de quitter la maison et que quelqu'un me remplace, je ne sais pas où téléphoner pour avoir de l'aide», déplorait Suzanne Girard, une autre proche aidante.

Lancé en 2009, le programme est financé conjointement par Québec et par la famille Lucie et André Chagnon, par l'entremise de la firme Sojecci ll. Au total, 200 millions $ doivent être investis dans le programme, sur 10 ans.

«Ces cinq nouveaux carrefours vont se joindre à l'équipe existante, qui est sur le terrain depuis un certain temps déjà. Ils vont donc bénéficier des expériences déjà vécues», a expliqué André Chagnon, président de Sojecci II.

Nombreux sont les proches aidants qui vivent dans une situation financière précaire, car ils assument en moyenne 90 % des coûts liés à cette activité.

14 M $ pour du soutien direct aux proches aidants pour l'année 2011-2012 dans 13 régions du Québec


La ministre responsable des Aînés, madame Marguerite Blais et M. André Chagnon, président de Sojecci ll, sont heureux d'annoncer un financement totalisant 6 032 500 $ en 2011-2012 pour l'implantation des carrefours de soutien aux proches aidants (Appui) dans les régions de Montréal, de la Capitale-Nationale, du Centre-du-Québec, de l'Abitibi-Témiscamingue et de la Jamésie. 
Au total, c'est donc une somme de 14 millions $ qui sera investie au cours de la prochaine année dans des projets concrets pour le soutien aux proches aidants, dans 13 régions du Québec où sont jusqu'ici déployés ces carrefours.

Ces cinq nouvelles régions annoncées aujourd'hui et soutenues par L'APPUI dans les différentes étapes d'implantation d'un carrefour pourront donc, grâce à la mobilisation de partenaires déjà très actifs dans leur milieu, bonifier l'offre de services aux proches aidants, notamment par le développement des services d'information, de formation, de soutien psychosocial et de répit. Les membres des différents conseils d'administration provisoires sont déjà à pied d'œuvre pour l'élaboration d'un portrait diagnostic des services actuels et pour l'identification des priorités régionales.

« Quand j'ai amorcé le chantier des carrefours de soutien aux proches aidants de concert avec la famille Chagnon, une seule préoccupation m'animait : faciliter la vie de ces personnes qui font un don de soi exceptionnel. C'est vers eux que mes pensées se dirigent spontanément aujourd'hui, avec la confiance de leur donner espoir et courage. Mon vœu le plus cher est que ces cinq nouveaux carrefours annoncés aujourd'hui tissent encore plus largement et tangiblement la toile de services mis à leur disposition dans leur milieu » a déclaré la ministre responsable des Aînés, madame Marguerite Blais.

Précisons que les régions du Bas-Saint-Laurent, de la Montérégie et des Laurentides sont les premières à avoir procédé à un appel de projets et qu'elles ont jusqu'à ce jour, injecté 2,5 millions $ dans des projets concrets destinés au mieux-être des proches aidants.

D'ici la fin de 2012, nous visons à ce que toutes les régions du Québec aient un carrefour de soutien aux proches aidants.

De son côté, M. André Chagnon, président de la société Sojecci II ltée, lui-même proche aidant, a réitéré son enthousiasme envers les démarches entreprises par L'Appui: « Agir pour le proche aidant signifie placer le proche aidant au centre de toutes les préoccupations, de tous les efforts et de tous les investissements pour améliorer sa qualité de vie ».

Au Québec, de façon très conservatrice, on estime à 300 000 le nombre de personnes qui remplissent le rôle d'aidant(e)s auprès d'aînés, permettant ainsi leur maintien à domicile. Ces aidant(e)s éprouvent de la difficulté à concilier leur vie personnelle et professionnelle avec leur rôle d'aidant(e)s en raison de la lourdeur de leur tâche.

Rappelons que L'APPUI a été instauré en 2009 par le gouvernement du Québec (ministre responsable des Aînés) et la famille Lucie et André Chagnon, par l'entremise de la firme Sojecci ll. Il s'est vu confier la gestion d'un fonds de 200 millions de dollars sur dix ans destiné au soutien des personnes qui contribuent, sans rémunération, au maintien de proches souffrant d'une incapacité significative ou persistante pouvant compromettre leur maintien à domicile.
Renseignements :
Information :  Steven Ross
Morin Relations Publiques
Tél. : 514 289-8688, poste 236 / sans frais : 1 877 289-7007
Cell. : 514 234-4251
steven@morinrp.com

Source :L'APPUI pour les proches aidants
Josée Beaudin 514-789-2460,poste 191
mailto:beaudinj@lappui.org


COMMENTAIRE DE PHILOMAGE

 Le gouvernement libéral actuel met de plus en plus l'accent au niveau de ses interventions sur les besoins grandissants de la population vieillissante du Québec. C'est tout à son honneur.

Il ne s'agit pas d'engagements politiques en vue des prochaines élections, mais bien d'une réponse articulée à des problèmes complexes qui demandent des solutions efficaces à très court terme. Bravo! Et un gros merci à notre ministre responsable des Aînés, Mme Blais.

RD 

Libellés :




Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?