mardi, décembre 13, 2011

 

La résidence Beau-Séjour sous la loupe

 (Article de Johanne Roy, Journal de Québec, 13 déc. 2011)

La résidence Beau-Séjour, à Québec, fait l’objet d’une enquête du Commissaire régional aux plaintes, à la suite d’un signalement lié à l’attitude de la direction envers les résidents. 

Un centre privé pour personnes âgées de Québec, la résidence Beau-Séjour, est sous la loupe du Commissaire régional aux plaintes, qui enquête sur des allégations touchant notamment le manque de respect de la direction envers les résidents.

« Le signalement reçu concernait plusieurs points reliés à la qualité de vie et à l’attitude de la direction. Depuis le 17 novembre, on a établi un plan d’action avec le CSSS de la Vieille Capitale et le propriétaire de la résidence, qui nous offre une bonne collaboration », confirme une porte-parole de l’Agence de santé de Québec, Marianne Potvin.

Différents témoignages recueillis par Le Journal font état de langage parfois grossier et de sacres à l’endroit de résidents et d’employés.

Un résident âgé aux prises avec des problèmes urinaires se serait ainsi fait apostropher de « mon ch... de cochon! ». « Si l’on ne dénonce pas ces choses, c’est comme si on en était complice », exprime un témoin.

Ces personnes, qui ne souhaitent pas être identifiées publiquement par peur de représailles, rapportent également que les fèves au lard, omelettes, sandwichs au saucisson de Bologne et lait en poudre composeraient souvent le menu.
 
Suivi serré

« Des travailleurs sociaux ont rencontré privément chacun des résidents, afin qu’ils puissent parler librement. D’après les informations recueillies, les résidents sont en sécurité. On suit de façon très serrée la résidence », assure Mme Potvin.

Récemment, les policiers ont porté assistance aux ambulanciers, qui ont été demandés sur place à la suite d’une altercation entre deux résidentes.

La résidence Beau-Séjour héberge une dizaine de bénéficiaires. Jusqu’à récemment, quatre présentaient des déficiences intellectuelles, mais deux ont quitté ce centre privé depuis ce temps.
 
Problèmes réglés

« On a eu des problèmes avec l’ancienne directrice, qui a été congédiée. On a rectifié les choses. Les services sociaux sont passés et nous ont dit que tout était parfait », affirme le propriétaire, Danny Vachon.

Spécialisé dans la fabrication de meubles, M. Vachon s’est porté acquéreur de la résidence Beau-Séjour il y a trois ans. « Le personnel en place possède les compétences voulues », précise-t-il.
Selon Suzanne Péloquin, du CSSS de la Vieille-Capitale, les problèmes d’attitude concerneraient également la directrice en poste actuellement.
 
Rudesse

« Cette dernière a admis qu’elle a pu avoir été rude envers des résidents, mais qu’elle s’est améliorée depuis. La direction a été avisée qu’on souhaitait une attitude plus respectueuse auprès des résidents et de notre équipe du CSSS », stipule Mme Péloquin.

« Les résidents interrogés ont noté que les portions étaient petites, mais ils se disent satisfaits des améliorations survenues depuis la mi-novembre », ajoute-t-elle.

Parallèlement à l’enquête en cours, la résidence Beau-Séjour est en processus de renouvellement de sa certification par l’Agence de santé de Québec.

RD

Libellés :




Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?