mardi, février 21, 2012

 

Les Québécois mal préparés pour leur retraite


Sondage Léger Marketing-QMI, Article de Taïeb Moalla, Journal de Québec, 7 février 2012

Même si leur retraite approche à grands pas, plus du tiers des Québécois entre 55 à 64 ans ont épargné moins de 100 000 $ pour leurs vieux jours, indique un sondage Léger Marketing-Agence QMI réalisé sur internet le 2 février.

Le chiffre est d'autant plus impressionnant que les répondants devaient inclure tous leurs placements financiers et immobiliers dans le calcul. «Ce n'est pas beaucoup d'argent pour la retraite, affirme Aubert Lavigne-Descoteaux, de Léger Marketing. En plus, on a 17 % de cette tranche d'âge qui ne sait même pas combien elle a épargné. C'est souvent ces mêmes personnes qui n'ont pas fait de plan de retraite.»


Les «moins de 100 000 $» forment d'ailleurs une majorité (58 %) lorsqu'on élargit la question aux répondants de 30 à 64 ans. «La moitié des Québécois ne sont pas prêts à faire face à la retraite. À tout le moins à prendre leur retraite à 65 ans. Ils n'en ont pas les moyens», selon M. Lavigne-Descoteaux.

L'inquiétude règne

Logiquement, une écrasante majorité des sondés (84 %) se disent inquiets quant au maintien des régimes de pensions de vieillesse pour les générations à venir. «On a la même inquiétude généralisée quel que soit le lieu de résidence ou la catégorie d'âge ou de revenu, souligne Aubert Lavigne-Descoteaux. On remarque aussi que les femmes sont plus inquiètes que les hommes. C'est une tendance assez marquée dans les sondages.»


Malgré cette inquiétude affichée, les Québécois ne semblent pas être très chauds à l'idée de réformer le système. Pour 46 % des répondants, il est préférable de «maintenir le régime de pensions dans sa forme actuelle et financer les dépassements de coûts du régime à même le budget fédéral». Quelque 41 % pensent, au contraire, qu'il vaut mieux « réformer le régime de pensions de vieillesse en haussant les cotisations ou l'âge de la retraite à 67 ans par exemple ».

Bref, «l'avenir du régime de pensions ne fait pas consensus au Québec. Presque la moitié ne veulent pas qu'on y touche», indique le sondeur.

RD

Libellés :




Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?