mardi, septembre 23, 2014

 

Hausse des faillites chez les aînés

Article de Lise Millette, Journal de Québec, 22 septembre 2014

Hausse


Il y a quelques années à peine, la retraite rimait encore avec la fin de la vie au travail et l'affranchissement des dettes. Ce temps est révolu et l'insolvabilité est désormais en hausse chez les plus de 55 ans.

Le Bureau du surintendant des faillites au Canada confirme que les dossiers en insolvabilité des 55 ans et plus ont augmenté de 30 % entre 2008 et 2013. Pour le Québec, cette progression a été de 17%, chez ce même groupe d'âge.

Bruno Therrien, Directeur régional chez Groupe Investors et planificateur financier, suggère des pistes pour comprendre pourquoi l'endettement perdure même après 65 ans.

«Deux facteurs expliquent cette situation, d'une part nous vivons dans un monde qui encourage la consommation et l'autre facteur, que les gens négligent souvent, est l'espérance de vie qui ne cesse de progresser», analyse-t-il.

L'espérance de vie a progressé de près de 25 ans depuis 1921 au Canada. Au Québec, l'Institut de la statistique place l'espérance de vie à 83,8 ans pour les femmes et à 79,8 ans pour les hommes. La majeure partie de cette augmentation est attribuée à la diminution des décès prématurés chez les personnes âgées de moins de 75 ans.

«Bientôt, nous compterons au Québec des gens qui passeront plus de temps à la retraite qu'au travail. Et en plus, certains espèrent prendre leur retraite tôt. En combinant tout ce temps, et de plus en plus de centenaires, si les années au travail servent surtout à consommer, le risque de manquer de liquidités est grand», observe le planificateur financier.

Les données du Recensement de 2011 indiquent que le Canada compte 5 825 personnes âgées de 100 ans et plus: 4 870 femmes et 955 hommes. Au pays, le taux de centenaires est de 17,4 par 100 000 habitants, ce qui place le Canada en dessous de la moyenne des pays du G8.

L'endettement plombe les finances des 65 ans et plus

La chercheuse de l'Institut de recherche et d'informations socio-économiques Ève-Lyne Couturier s'est intéressée à la situation financière des aînés.
«Les personnes âgées sont plus endettées qu'avant et arrivent à la retraite sans avoir terminé de rembourser leur hypothèque, parfois parce qu'elles ont refinancé leur maison ou alors parce qu'elles ont des dettes au crédit importante», mentionne-t-elle.

Mme Couturier souligne également le rôle joué par les personnes âgées dans l'accompagnement financier des jeunes familles.

«Souvent, les grands-parents contribuent au financement des études de leurs petits-enfants ou encore pour l'achat d'une première maison. Avec la précarisation des personnes âgées, il y a là un enjeu économique important».

 RD



Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?