mardi, novembre 11, 2014

 

LE BOUTON ARGENTÉ, qualité de vie

Le FADOQ, toujours au premier rang lorsqu'il s'agit d'aider les aînés, lançait en septembre dernier la première édition du Mouvement Bouton argenté, promouvant une qualité de vie adéquate pour ces derniers.



En effet, le Réseau FADOQ lance une nouvelle CAUSE au Québec. La qualité de vie adéquate des aînés du Québec sera l’enjeu à défendre dans le cadre de toutes ses interventions. Cette cause est plus pertinente que jamais et doit susciter une réflexion pour que des solutions durables émergent et placent cet enjeu de société parmi les plus importants.

La porte-parole de cette campagne de sensibilisation, Louise Deschâtelets croit qu'il est essentiel de conscientiser la population et les instances gouvernementales à cet objectif. « Il faut qu'ils réalisent que l'image idyllique de ceux qui traversent la quatrième étape de leur vie ne correspond pas à la réalité. » 

 L'âgisme est toujours là... Clairement le contexte démographique actuel montre des signes toujours plus visibles d'effritement des conditions générales de vie des aînés. « Les exemples de fraude, de maltraitance, de bris de service ou d'appauvrissement font régulièrement les manchettes », indique la FADOQ.

Le Bouton argenté devient donc le symbole à afficher pour manifester son engagement à faire changer les choses, à offrir une qualité de vie adéquate aux aînés du Québec. « C'est un vrai contrat social, créé pour toucher l'imaginaire et éveiller les consciences de toutes les couches de la société », souligne enfin Louise Deschâtelets.

Ce bouton à quatre trous représente les quatre piliers véhiculé par l'organisme : le respect des conditions de santé, de sécurité, de bien-être et d'appartenance des personnes de 50 ans et plus.

De nombreux intervenants sociaux, économiques, politiques ainsi que diverses organisations ont été sollicités et plusieurs ont déjà répondu positivement à cette demande. C'est le cas, de la Ville de Québec et de la Banque Laurentienne, où l'on peut se procurer les boutons, tout comme dans les regroupements régionaux du réseau de la FADOQ.

Détails sur www.leboutonargente.ca

« Les gens sont invités à signer ce contrat et à porter fièrement le Bouton argenté. Nous visons un objectif de 65 signatures. Il faut cesser de pousser le problème sous le tapis et agir convenablement envers nos aînés », conclut la porte-parole.

QU’EST-CE QUE LA QUALITÉ DE VIE ?

L’Organisation mondiale de la santé définit ainsi la qualité de vie : « […] la perception qu’a un individu de sa place dans l’existence, dans le contexte de la culture et du système de valeurs dans lesquels il vit, en relation avec ses objectifs, ses attentes, ses normes et ses inquiétudes. C’est un concept très large influencé de manière complexe par la santé physique du sujet, son état psychologique, son niveau d’autonomie, ses relations sociales, ainsi que sa relation aux éléments essentiels, à son environnement. » Les quatre principes fondamentaux de la qualité de vie des aînés – santé, sécurité, bien-être et appartenance – en sont l’essence même. Malgré le caractère fondamental de ce principe, plusieurs aînés voient leur qualité de vie s’effriter à la suite des conséquences du vieillissement. Le Réseau FADOQ entend en faire une cause de la plus haute importance !

LA CAMPAGNE

Le bouton argenté est le symbole d’un mouvement pour une qualité de vie adéquate des aînés mis en œuvre par le Réseau FADOQ. Ce petit objet à quatre trous se veut représentatif des quatre piliers fondamentaux qui sont à la base d’un nouveau contrat social proposé par le Réseau FADOQ afin de promouvoir la santé, la sécurité, le bien-être et l’appartenance. En portant ce bouton argenté, vous affirmez votre engagement à soutenir le mouvement en faisant la promotion d’actions concrètes qui auront une incidence directe sur une qualité de vie adéquate pour les aînés d’aujourd’hui et de demain. Le Réseau FADOQ invite donc la société civile, les organisations, les entreprises et les élus à signer le contrat social et à porter fièrement le bouton argenté.

LE CONTRAT SOCIAL

Assurer une qualité de vie adéquate aux aînés étant une responsabilité collective, le Réseau FADOQ demande à la société québécoise de s’engager formellement à en faire une priorité et à s’imposer, comme un devoir, le respect des conditions de santé, de sécurité, de bien-être et d’appartenance envers toutes les personnes de 50 ans et plus. Le Réseau FADOQ souhaite que le plus grand nombre possible d’organisations gouvernementales et non gouvernementales, de groupes d’intérêt, d’entreprises et de citoyens adoptent des approches et des plans d’action en ce sens.





RD



Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?