dimanche, janvier 25, 2015

 

Note parfaite pour le CHSLD du Boisé

Article de Johanne Roy, Journal de Québec, 15 janvier 2015

Il s’agit d’une première au Québec lors d’une visite d’évaluation du ministère 

 centre d’hébergement du Boisé

 Photo Jean-François Desgagnés

«C’est un centre 5 étoiles», affirme Gilles Dulude, qui réside depuis trois ans au centre d’hébergement du Boisé. On le voit en compagnie d’une préposée. 
 
Le centre d’hébergement du Boisé, à Pointe-Sainte-Foy, a de quoi être fier, puisque le ministère de la Santé lui a attribué cet automne une note parfaite lors de sa visite d’évaluation, ce qui est une première au Québec.

C’est exceptionnel qu’un CHSLD ne reçoive aucune recommandation touchant le milieu de vie, depuis la mise en place par le ministère d’une grille d’évaluation très élaborée, en 2013.

Gilles Dulude, qui réside au centre du Boisé depuis trois ans, ne ménage pas ses qualificatifs. «C’est un centre cinq étoiles et cinq fourchettes! J’ai attendu deux ans et demi une place ici, sachant que c’était le meilleur endroit. Je n’ai pas été déçu. Tout est parfait», exprime M. Dulude, qui fait partie du comité des usagers.
 
Employés dévoués

Selon le directeur général, Stéphan Pichette, la clé du succès repose sur une équipe d’employés dévoués et un souci constant d’offrir un bon milieu de vie aux 64 aînés hébergés à ce centre inauguré en 2007.

«Les résidents peuvent se lever et prendre leur déjeuner à l’heure qu’ils le désirent. C’est très apprécié. Le centre est une entreprise familiale mise sur pied, au départ, par mes parents du temps de l’ancien centre d’hébergement Saint-Sacrement. J’ai pour ainsi dire grandi en CHSLD. C’est cette vision-là que je souhaite poursuivre», affirme M. Pichette.

Les gestionnaires mangent la même nourriture que les résidents. «Le moment du repas est primordial pour les résidents âgés. À leur arrivée ici, plusieurs souffrent de dénutrition. On enrichit les aliments afin qu’ils consomment un maximum de protéines», souligne le directeur général.


Centre d’hébergement du Boisé 
 
 
centre d’hébergement du Boisé
  La barre haute

Un comité de milieu de vie, regroupant entre autres des employés de différents types d’emploi, discute régulièrement des améliorations à apporter.

«Après la visite ministérielle, on a dit à nos employés: vous trouvez qu’on est exigeants, et bien, on va continuer à l’être. Le défi est de garder nos bases solides et nos valeurs», soulève la directrice des soins infirmiers, Nathalie Marcoux.

Très prisé, le centre du Boisé a la plus longue liste d’attente de la région de Québec. Au départ, 96 lits étaient prévus, mais 32 ont dû être retranchés afin de respecter les coûts, l’ancienne Ville de Sainte-Foy obligeant l’aménagement d’un stationnement souterrain de 1 million $.


Centre d’hébergement du Boisé
  • Inauguré en 2007 à Pointe-Sainte-Foy
  • 64 lits répartis sur deux étages
  • Moyenne d’âge, 85 ans
  • Plus de 50 % souffrent de troubles cognitifs
  • 120 personnes sur la liste d’attente
  • Délai de 3 à 4 ans
  • Note parfaite à la récente évaluation du ministère de la Santé
  • Agrément avec mention en 2011
RD



Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?