samedi, février 21, 2015

 

Les Québécois craignent de manquer d'argent à la retraite


Retraités Souhaits - Enfin ce repos bien mérité

Article de Lise Millette, Agence QMI, Journal de Québec, 18 février 2015


Les travailleurs canadiens sont moins confiants que leurs aînés à l'égard de la retraite, à un tel point qu'ils craignent de ne pas pouvoir en profiter de manière aussi confortable que souhaité.

Un sondage de la Financière Sun Life qui vient d'être publié tend à démontrer que de nombreux travailleurs ont peur de manquer d'argent à la retraite. Plus du tiers des gens sur le marché du travail estiment que leur épargne-retraite sera insuffisante, alors que ce genre de doute touche à peine un retraité sur sept.

Depuis sept ans, la Financière Sun Life dévoile les attentes des travailleurs canadiens en ce qui concerne la retraite, mais cette année, elle a inclus pour une première fois dans le sondage des personnes déjà retraités, ce qui apporte une perspective nouvelle aux résultats.

On apprend que la crainte que les fonds viennent à manquer de son vivant a progressé. « Évidemment, on s'ajuste. Une personne qui réalise qu'elle n'a pas épargné suffisamment adapte son mode de vie, mais dans le pire des scénarios, si la personne maintient son rythme, elle risque de voir toute son épargne disparaître », a expliqué Robert Dumas, président, Financière Sun Life pour le Québec.

SERVICE D'UN PROFESSIONNEL

Selon lui, s'il est vrai qu'il est possible de se constituer, par la discipline personnelle, une partie du portefeuille d'épargne nécessaire pour la retraite, le fait de s'adjoindre les services d'un professionnel contribue à développer un sentiment de confiance et diminue le stress associé à une telle planification.

« Il n'est jamais trop tard pour passer à l'action et chercher à mieux comprendre nos options pour la retraite, surtout en période d'instabilité des marchés. Établir un plan financier, participer à son régime de retraite au travail et demander des conseils financiers sont d'ailleurs de bonnes stratégies », a commenté M. Dumas.

TRAVAILLER UN PLAN DE RETRAITE ?

L'âge de la retraite représente de moins en moins une période de repos complet. Pour 53,5 % des personnes sur le marché du travail, travailler après l'âge de 65 ans fait partie des plans de retraite. Pour 27,1 %, il s'agira de poursuivre à temps plein, contre 26,4 % à temps partiel.

COMMENTAIRE DE PHILOMAGE

Il est dommage qu'un pays comme le Canada, avec un des plus hauts niveaux de vie au monde, ne récompense pas à sa juste mesure ceux ou celles de ses concitoyens qui ont contribué à créer cette richesse collective.

S'il y a une période de la vie où les moyens peuvent venir à manquer pour assurer sa subsistance, c'est bien au moment de prendre sa retraite. Après toute une vie au travail, l'âge faisant ressentir ses effets, il est rare que l'on puisse ne pas aspirer à une période de repos bien mérité.

RD  



Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?