samedi, février 21, 2015

 

Un couple «Centenaire» et toujours amoureux

Article de Valérie Bidégaré, Journal de Québec, 15 février 2015

Marié depuis 1943, un des plus vieux couples de Québec célèbre encore et toujours son amour 

Centenaires et amoureux


Malgré les épreuves, les défauts de chacun et le quotidien parsemé de hauts et de bas, l’un des plus vieux couples de Québec n’a pas baissé les bras, si bien qu’elle et lui soulignaient, hier, leur amour toujours aussi intense à l’occasion de la Saint-Valentin.

«Les petits chocolats ont ressorti, c’est l’fun, ça attise pour la prochaine Saint-Valentin. On peut maintenant se calmer, a lancé avec amusement Jean-Paul Lefrançois, âgé de 100 ans. La première boîte de chocolats que j’ai achetée, à l’époque, c’était pour elle. Ça ravive la passion, des attentions comme ça»

L’amour qui unit ce couple de centenaires, marié le 24 août 1943, perdure depuis 71 ans. Même s’ils vivent depuis plus de deux ans à la résidence Les Jardins du Haut Saint-Laurent, à Saint-Augustin-de-Desmaures, ils ne manquent pas l’occasion de souligner la Saint-Valentin à grands coups de chocolats, de ballons et de fleurs.

«C’est plaisant. On peut être fiers de ce petit record qu’on a établi. Pour nous, c’est acceptable. C’est quelque chose, je pense», a exprimé M. Lefrançois.

Souvenirs heureux

Il a rencontré sa tendre moitié, Virginie Arseneault, maintenant âgée de 102 ans, dans le petit village de Beaupré. «On s’est attachés l’un à l’autre. D’une affaire à l’autre, ça se trouvait que l’amour était là, c’était évident, mais il faut faire attention. Au final, on est jamais totalement l’élu. Il faut aller chercher le cœur de l’autre, le gagner et en profiter.»

«Sa vérité» aura pour sa part charmé Mme Arsenault qui garde précieusement en souvenirs les nombreux voyages qu’ils ont effectués, les croisières, les excursions de pêche et les parties de cartes.


Surmonter les épreuves

Et même si gagner le cœur de celle pour qui il avait «un petit touché» a été relativement «facile», M. Lefrançois est très fier de ne pas avoir baissé les bras devant les «petites imperfections» du quotidien, mais plutôt de les avoir surmontées. «Il faut faire attention parce que ça peut se gâter vite. Il n’y a personne de parfait, il y a toujours des lacunes. L’imperfection, ça existe, c’est facile de tomber dedans, mais il ne faut pas baisser les bras.»

Toujours aussi amoureux, le couple se souhaite tout plein d’autres Saint-Valentins. «Cent ans, ça passe vite. Mais on est encore jeunes. [...] Elle est fine, sociable. On est bien tous les deux, on se rend service et qui sait jusqu’où ça ira.»

 En plus d’être «un bel exemple d’amour» pour les résidents des Jardins du Haut Saint-Laurent, l’union du couple de centenaires n’est rien de moins qu’un exploit rarissime pour les membres de sa famille.

«Le fait que les deux soient encore en vie après 100 ans est extrêmement rare. Et qu’ils s’aiment encore...», a partagé l’un des fils du couple, Richard Lefrançois.

En compagnie de sa conjointe, ils ont profité de la fête de la Saint-Valentin pour aller souligner cet exploit qu’est celui de ses parents. «C’est vraiment un bel exemple. C’est admirable», a-t-il lancé, ajoutant que l’amour de ses parents prouve bel et bien que les contraires s’attirent.

« Tragédie et comédie »

«Ma mère a toujours été plus soucieuse de la solidarité familiale, du bien-être de ses enfants et en même temps, quand il arrivait des événements, c’était toujours tragique. Mon père, lui, c’est la comédie, l’humour. Ils se complètent, c’est une union entre la comédie et la tragédie.»

 Si le couple de centenaires vit aujourd’hui dans une résidence pour personnes âgées, ils étaient, jusqu’à tout récemment, encore très actifs. «C’est une femme de caractère, très solide, féministe avant l’âge. Elle avait vraiment du chien jusqu’à il y a deux ans. Ils s’étaient même acheté des cannes à pêche et une tente pour aller en camping. Il n’y avait rien à leur épreuve», a confié Yvonne Bertrand, la belle-fille du couple.

COMMENTAIRE DE PHILOMAGE

Comment ne pas être émerveillé devant un tel exemple de vie prolongé et en plus, toujours en couple. C'est un exploit que peu d'humains auront la chance de vivre.

Bonne Saint-Valentin!

RD 



Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?