dimanche, février 07, 2016

 

Les ainés n’échappent pas aux problèmes financiers



On entend presque quotidiennement parler de la situation financière fragile des ménages québécois. Les dossiers de faillite sont en hausse, la dette moyenne des foyers augmente rapidement, le pouvoir d’achat décline, etc. Par contre, ce qui fait moins la une des journaux ce sont les problèmes d’endettement que connaissent nos ainés.

Tout récemment, la banque HomEquity et l’agence Equifax Canada se sont interrogés sur l’endettement à la retraite. La principale conclusion de leur étude est que l’endettement, notamment l’endettement hypothécaire, est en forte hausse chez les Canadiens âgés de 55 ans et plus.

Retraités et hypothéqués

En 2015, c’est 16,5% des personnes âgées de plus de 55 ans qui ont une hypothèque à rembourser, soit 10% de plus qu’en 2013.

Le nombre d’ainés hypothéqués n’est pas le seul chiffre à la hausse ; le solde hypothécaire moyen aussi est en hausse. En fait, il a bondi de 11% entre 2013 et 2015, soit de 158 000$ à 176 000$.
Les personnes âgées de plus de 70 ans ne sont pas épargnées non plus. Celles-ci ont un solde hypothécaire moyen de 140 000$ et leur dette globale a augmentée de 12% entre 2013 et 2015.

Cette situation est des plus alarmante car les gens dans ce groupe d’âge n’ont généralement pas beaucoup de revenus et chaque dollar compte. Le bilan financier de ces derniers devrait être positif, en théorie du moins.

Retards de paiement

Selon un rapport Equifax Canada publié le 14 septembre dernier, le taux de défaillance à 90 jours + chez les 65 ans et plus a augmenté pour la première fois depuis 2010. En effet, il a grimpé de 2,4% ce trimestre en comparaison avec une baisse de 5,1% au trimestre précédent.

« À la lumière du fait que, depuis quelque temps, l’endettement des aînés augmente plus rapidement que celui des autres groupes d’âge, nous surveillerons de près cette tendance dans les trimestres à venir. » fait remarquer Regina Malina, directrice principale d’Aperçus de décision à Equifax Canada.

Les faillites et propositions de consommateur suivent le pas

Sans grande surprise, cette hausse de l’endettement chez les personnes âgées se traduit en une augmentation du nombre de dossiers d’insolvabilité (faillites et propositions de consommateurs) déposés par ceux-ci.

L’augmentation se chiffre à 4 238 dossiers pour 2014 en comparaison avec 3 914 pour 2013. Cela représente 8,28% de plus et ce, sur une période d’une année seulement. La situation est particulièrement inquiétante lorsque mise en contexte avec la hausse provinciale qui fut de seulement 4% pour la même période, tous groupes d’âge confondus.

Les causes

La firme de syndics ontarienne Hoyes & Michalos s’est penchée sur les causes de cet endettement chez les ainés dans son rapport « Joe Debtor: Marginalized by Debt » (disponible en anglais seulement). Les trois principales raisons recensées pour lesquelles les ainés amorcent leur retraite endettés sont :
La firme explique aussi qu’avec presque la moitié des dettes des ainés qui se retrouvent sur leurs cartes de crédit, il n’est pas surprenant que les intérêts accumulés pèsent lourd dans la balance.

De plus en plus, les Canadiens amorcent leur retraite sans pour autant avoir eu le temps ou les moyens nécessaires pour épargner assez d’argent afin de garantir leur santé financière pour les années à venir. C’est un problème de société qui transforme le visage du soi-disant « âge d’or ».

COMMENTAIRE DE PHILOMAGE

Il existe au Québec des spécialistes en réorganisation financière qui peuvent aider les aînés qui ne voient plus le bout du tunnel au plan financier. Pierre Roy & associés font partie de ces spécialistes. Il est facile de les contacter en consultant leur site Internet : http://pierreroy.com.

Pour de l'information plus générale, il est toujours possible de se procurer la revue suivante :
RDAfficher l'image d'origine
 




Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?