mercredi, février 21, 2007

 

La situation des gens âgés au Canada (1) : Quelques données démographiques.

J’ai trouvé ces précieuses informations en fouillant sur le site de Radio-Canada.ca. En 2002, j’étais loin de penser que je m’intéresserais de près aux problèmes des personnes âgées. J’étais encore à trois ans de la retraite.

Le portrait synthèse que trace Mme Florence Meney de la situation des personnes âgées au Canada et au Québec mérite d’être lu et relu, tellement il nous donne une vision claire de cette nouvelle réalité qui va s’imposer inexorablement dans la première moitié de ce XXIe siècle.

UN REPORTAGE DE RADIO-CANADA.CA datant de Février 2002

Titre de l’article :
« Le Canada prend des rides »

Réalisé par la journaliste: Florence Meney

Source de l’information :

http://www.radio-canada.ca/nouvelles/dossiers/vieux/donnee.htmlS

Quelques données DÉMOGRAPHIQUE :

Avez-vous 65 ans ou plus? Si oui, on vous compte parmi les 3,7 millions de personnes dites âgées du Canada. Avec l'augmentation de l'espérance de vie, qui est maintenant de plus de 75 ans, les progrès de la médecine et la faible natalité, nous vieillissons collectivement à la vitesse grand V. En fait, plus de 1 Canadien sur 10 est maintenant une personne âgée, et cette tendance va aller en s'intensifiant au cours des années à venir

De nouvelles données de Statistique Canada, rendues publiques en juillet 2002, le confirment. Ces informations issues du recensement de 2001 révèlent notamment que 13 % des Canadiens sont âgés de plus de 65 ans, et que l'âge médian canadien a fait un bond historique de 2,3 ans par rapport au dernier recensement, celui de 1996, passant de 35,3 ans à 37,6 ans. En clair, cela signifie que la moitié de la population canadienne a moins de 37,6 ans, et que l'autre moitié a dépassé cet âge.

Le Canada vieillit donc, et à l'intérieur du Canada, le Québec vieillit encore plus vite. Selon l'ancien vérificateur général du Québec, Guy Breton, le Québec verra sa proportion de personnes âgées passer de 12 % à 24 % en 30 ans, alors que pour le reste du Canada, il faudra 44 ans pour arriver au même résultat. « Le phénomène du vieillissement se manifeste également dans plusieurs pays industrialisés, mais il est plus préoccupant au Québec, car il se vit sur une période plus courte », a déclaré Guy Breton.

En 2001, le Québec était, ex aequo avec la Nouvelle-Écosse, la province championne sur le plan de la vieillesse : l'âge médian y est de 38,8 ans.

Âge médian selon les provinces et territoires (2001)source : Statistique Canada

- Québec = 38,8 ans
- Nouvelle-Écosse = 38,8 ans
- Nouveau-Brunswick = 38,6 ans
- Colombie-Britannique = 38,4 ans
- Terre-Neuve et Labrador = 38,4 ans
- Île-du-Prince-Édouard = 37,7 ans
- Ontario = 37,2 ans
- Manitoba = 36,8 ans
- Saskatchewan = 36,7 ans
- Yukon = 36,1 ans
- Alberta = 35,0 ans
- Territoires du Nord-Ouest = 30,1 ans
- Nunavut = 22,1 ans

Les âges de la vieillesse :

On ne peut plus mettre toutes les personnes du troisième âge dans le même sac. En effet, ce qu'on appelle un peu naïvement « l'âge d'or » est de plus en plus long (il peut durer 30 ans et plus), et un homme de 65 ans n'a guère plus de choses en commun avec un vieillard de 95 ans qu'avec un individu de 40 ans. En fait, c'est la société qui décide quand nous sommes devenus des citoyens du troisième âge, parfois même alors que nous nous sentons encore pleins de jeunesse.

On distingue donc de plus en plus souvent trois âges de la vieillesse : « les personnes âgées » à partir de 65 ans, « les vieillards » de 75 à 85 ans, et finalement les « grands vieillards », au delà de 85 ans, qui sont de plus en plus nombreux.

En dix ans, de 1991 à 2001, le nombre de Canadiens âgés de 80 ans et plus a augmenté de 41 %. Il atteint aujourd'hui 932 000 personnes. Et c'est loin d'être terminé : on s'attend à voir, au cours de la prochaine décennie, une nouvelle hausse, de 43 % cette fois, pour atteindre 1,3 million de personnes très âgées.

Les centenaires, plus nombreux que jamais. En 2001, 3795 Canadiens figuraient dans ce club sélect. Un nombre qui est cependant appelé à croître encore, puisque les enfants qui naissent aujourd'hui ont une chance sur deux d'atteindre cet âge vénérable, d'autant plus que l'on est en train d'éliminer bon nombre de maladies qui décimaient jadis les personnes âgées (certaines formes de cancer, par exemple).

Un autre accroissement significatif est celui de la tranche d'âge des 45 à 64 ans : on en dénombre 36 % de plus qu'il y a dix ans, soit 7,3 millions de personnes, le quart de la population.

Au Québec, les jeunes de 19 ans représentent moins du quart du nombre de citoyens; à 24 %, c'est la plus faible proportion au pays.

La population du Québec commencera à décroître en 2026.

Il y a encore plus de femmes que d'hommes âgés au Canada, mais l'écart tend à diminuer. Pour 100 femmes âgées de 65 ans et plus, on compte 75 hommes, une hausse par rapport à 1991 (72 hommes pour 100 femmes).

Les statisticiens et analystes ne croient pas que l'arrivée continuelle d'immigrants au Canada puisse avoir un impact significatif pour diminuer le vieillissement de la population globale, et ce, même si on augmentait considérablement leur nombre. Leur proportion est en effet trop faible par rapport au raz-de-marée de population vieillissante.

Pas juste au Canada :

Lorsqu'il se compare à d'autres pays industrialisés en utilisant l'âge médian comme critère, le Canada se situe dans la moyenne :

Âge médian : comparaison avec d'autres pays (2001)source : Statistique Canada

- Japon = 41,2 ans
- Italie = 40,2 ans
- Allemagne = 40,1 ans
- Royaume-Uni = 37,7 ans
- Canada = 37,6 ans
- France = 37,6 ans
- Russie = 36,9 ans
- États-Unis = 35,5 ans
- Australie = 35,2 ans

C'est donc l'Occident dans son ensemble qui est confronté au vieillissement de sa population.

Article suivant :

« La situation des gens âgés au Canada (2) : Qui sont les personnes âgées? »

RD

Libellés :




Links to this post:

Créer un lien



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?